Erreur de calcul: La Dynamique de l’opposition se soustrait du dialogue

par -
0 1029
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

la Dynamique de l’opposition a annoncé mardi 12 avril qu’elle ne participerait pas au dialogue politique annoncé par le chef de l’Etat et dont le facilitateur EdemKodjo a été récemment nommé. La radio onusienne captée à Kinshasa estime que cette démarche est visiblement assimilable à une erreur de calcul de ceux qui veulent une chose et son contraire.Au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa, Jean-Lucien Bussa a lu une déclaration de cette plateforme de l’opposition, indiquant que la mission conduite par le Togolais EdemKodjo n’offrait aucune garantie sur le respect de la constitution.

Pendant que toutes les branches de l’opposition, y compris l’Udps/Tshisekedi, sont d’accord pour prendre part à ces assises aussi importantes pour la nation congolaise, il est tout à fait anormal de voir que certains porteurs de malheur puissent manifester leur position machiavélique.Une sorte d’égoïsme politique constatée même par la population. Où est l’amour du peuple qu’ils chantent tous les jours, car le dialogue est le seul moyen pour trouver solutions susceptibles d’éviter le bain de sang en Rdc.Surtout en cette période préélectorale, où tout le peuple attend des politiciens de plus amples éclaircissements quant à l’organisation des élections.Quel message apporteront-ils au souverain primaire innocent ? Tant mieux pour les congolais de tourner le dos aux fauteurs des troubles qui accumulent de pistes de déstabilisation de la paix en Rdc. Le respect de la Constitution que réclame la dynamique de l’opposition, peut aussi se discuter autour d’une table, surtout lorsque plusieurs hypothèses se posent quant à ce.

EdemKodjo a été désigné par l’Union africaine facilitateur du dialogue en RDC. Une nomination censée «aider à la convocation d’un dialogue global, en vue de régler les problèmes liés aux prochaines élections ».

La Dynamique de l’opposition dit ne pas être «concernée par la nomination de M. Kodjo et des consultations qu’il conduit». Quel est le profil du facilitateur que ces politiciens réclament ?Une autre question à poser à ces opposants congolais, qui d’ailleurs semblent oublier leur rôle d’opposants. Le pays a besoin de la paix, et cela ne peut se faire qu’avec le concours de tout le monde sans exception. L’acharnement contre le dialogue, c’est aussi un acharnement contre tout le peuple congolais.

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre togolais a annoncé que le comité préparatoire de ce dialogue allait être mis en place à la fin de cette semaine. En effet, son souhaitest que ces assises soient inclusives. Voilà pourquoi il a indiqué que le dialogue allait s’ouvrir avec ceux qui y sont favorables.

La tenue du dialogue ne fait justement pas l’unanimité au sein de la classe politique. Plusieurs leaders de l’opposition la désapprouvent, souhaitant une rencontre majorité-opposition avec la CENI, pour discuter des questions relatives aux prochaines élections. Une proposition qui paraît sans objet jusqu’à présent, la CENI étant un organe technique et non politique, et les questions politiques devant être traitées essentiellement par des politiciens.

Le Chef de l’Etat avait annoncé la tenue de ce dialogue, pour permettre la tenue des élections apaisées. Et ceci concerne toutes les élections, présidentielles, législatives et bien d’autres encore. Que les amis de la Dynamique de l’opposition fassent preuve de bonne foi et de l’amour de la patrie, les portes du dialogue étant encore ouvertes.

 

L’Avenir

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse