Eradication du phénomène Kamwina Nsapu dans le Kasaï Central: E. Shadary rassure les sénateurs

par -
0 307
Le VPM Emmanuel Ramazani Shadary devant la presse
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En réponse à la question d’information du bureau du Sénat élargi aux sénateurs du Kasaï-Central, dans le cadre du contrôle parlementaire, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a répondu hier mardi aux préoccupations des sénateurs du Kasaï Central, dans une commission restreinte composée du président du Sénat, Léon Kengo wa DOndo, et le bureau de la chambre haute du Parlement.

C’était en rapport avec la situation sécuritaire de l’heure relative au phénomène Kamwina Nsapu dans le Kasaï Central, avec ses ramifications dans les provinces voisines. Après avoir brossé l’historique de ce phénomène et son évolution, les efforts du Gouvernement en cours et autres mesures prises pour mettre fin à ce mouvement, hier une milice, aujourd’hui un mouvement terroriste de par son mode opératoire (décapitation, tueries et massacres aveugles des civils et agents des forces de l’ordre, incendies des édifices publics, privés et religieux, attaques aux symboles de l’Etat et autres méthodes relevant de la guerre asymétrique…), les six sénateurs du Kasaï Central présents à cette rencontre, ont salué la maitrise du dossier par le Vice-Premier ministre qu’accompagnaient le Vice-ministre de l’Intérieur, Basile Olongo et quelques membres de son cabinet.

Et ce, avant d’exprimer certaines inquiétudes quant à la situation des victimes collatérales et innocentes et de donner des sages conseils au n°1 de l’Intérieur pour la réussite de son approche dialogue dans la gestion de ce dossier qui risque de perturber non seulement la passation des examens d’Etat pour les élèves du secondaires, mais aussi les opérations d’enrôlement des électeurs. Il a été noté avec satisfaction la constance de la milice familiale (famille régnante) qui a déposé les armes les 19 et 20 mars derniers à Kananga où elle est  cantonnée et qui va bientôt être démobilisée et réinsérée socialement. Pour ce faire, une délégation du cabinet du Vice-Premier ministre est arrivée mardi à Kananga, apprend-t-on de la même source. Surtout que les actes perpétrés par les faux miliciens se réclamant de Kamwina Nsapu avec des revendications autres que celles du défunt, identifiés comme criminels dans d’autres localités des provinces voisines du Kasaï ont été vigoureusement condamnés par les sénateurs du Kasaï Central, qui ont demandé au gouvernement de stopper net leur progression et de sanctionner les tireurs des ficelles le cas échéant si preuves il y a en.

Shadary réfléchit sur un plan d’ensemble

« Comme le famille régnante de Kamwina Nsapu a mis fin à ses pratiques fétichistes, comme elle a commencé déjà à déposer ses armes, les autres jeunes gens qui se reconnaissent au Kamwina, ceux qui sont instrumentalisés, ceux qui sont des villages où il y a des dissidences au niveau de chefs de groupements, nous devons discuté pour avoir un plan d’ensemble, afin que les opérations d’enrôlement des électeurs commencent dans les bonnes conditions, de même que les examens d’Etat », a indiqué Emmanuel Ramazani Shadary, avant de dire qu’il faut que tout soit examiné avant de passer à ces étapes.

Tout en étant satisfait du travail abattu jusque-là, il dit avoir reçu de bons conseils comme représentant du pouvoir central pour son département et à la prochaine séance, il croit qu’il y aura des avancées significatives par rapport à ce qui est fait avec les notables de la province. En termes de recommandations, il a épinglé la nécessité de réunir tous les députés (nationaux et provinciaux) et sénateurs du Grand Kasaï pour examiner notamment les questions humanitaires, renforcer la population locale, vu qu’il n’y a pas les médicaments, parce que tous les hôpitaux ont été pillés, examiner le dédoublement dans certains groupements, la désignation de nouveaux chefs de groupements, la restauration de l’autorité de l’Etat, etc.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse