Problématique d’accès à l’énergie

par -
0 720
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un atelier régional à Kinshasa pour une intervention concertée des OSC d’Afrique

En vue de contribuer à l’amélioration de l’intervention des Organisations de la Société civile sur la problématique de l’accès à l’énergie en Afrique, un atelier régional de trois jours sera ouvert demain mardi à Kinshasa, au Cercle Elaïs. Des délégués du Ministère et des services spécialisés des Ressources hydrauliques et Electricité, des organisations membres de la CORAP (Coalition des organisations de la société civile pour le suivi des réformes de l’action publique) et autres organisations impliquées dans les questions de l’énergie et environnement ; des représentants de la province du Kongo central, des pays de la Région Afrique et des organismes concernés dans l’appui au secteur de l’énergie, sont ainsi conviés à ces assises.

Lesquelles vont permettre aux participants de comprendre les enjeux de cette problématique de l’accès à l’énergie tant au niveau de la Rd Congo que régional ; d’identifier les points communs des problèmes au niveau régional dans le secteur de l’énergie ; de capitaliser les opportunités offertes par différentes initiatives internationales dans le cadre de l’accès à l’énergie ; et d’identifier des actions communes à mener en synergie à court, moyen et long terme vis-à-vis des décideurs régionaux.

Un contexte de mise commun des forces

La plupart de pays du Sud du Sahara accusent un déficit énergétique criant. Et la Rdc n’est pas épargnée. Selon un rapport de l’ancien secrétaire général des Nations-Unies Koffi Anan publié en 2015 et intitulé « Energie, population et planète », environ 621 millions d’Africains, soit deux sur trois, n’ont pas accès à l’électricité.

Devant cette situation qui donne lieu à l’exclusion du progrès socioéconomique des pays africains, plusieurs initiatives sont mises en place et des projets développés aussi diversifiés les uns que les autres. Certains ont réussi, d’autres non et ne manquent pas de soulever des problèmes. Entre autres, la violation des droits des communautés locales, l’empiètement du cadre juridique existant, la destruction de l’environnement, l’exclusion sociale, la non-indemnisation des populations affectées, les mauvaises conditions de la délocalisation, etc.

Pour faire face à ces problèmes, les acteurs de la Société civile de différents pays africains (dont ceux de la Rdc) mobilisent les populations, en vue de réclamer le respect de leurs droits et la protection de l’environnement. Chaque pays mène ses actions sans savoir ce que font les autres, et il n’y a pas d’échange d’expériences.

Comment échanger les informations en rapport des expériences des uns et des autres et de mettre en place une synergie en vue de se lever tous comme un seul homme et défendre ensemble le droit d’un accès universel à l’énergie des populations africaines ? C’est autour de cette question que graviteront les travaux de cet atelier régional sur la problématique de l’accès à l’énergie en Afrique.

De la matière à aborder

Pour ce faire, différents thèmes seront développés au cours de cet atelier régional, notamment autour des impacts sociaux et environnementaux de grands barrages en Afrique ; des énergies renouvelables comme alternatives aux grands barrages et aux énergies fossiles ; des avantages et inconvénients du partenariat public-privé dans le secteur de l’énergie ; des stratégies pour un plaidoyer en faveur de l’accès pour tous à l’énergie en Afrique ; des stratégies pour la capitalisation de différentes initiatives pour l’électrification de l’Afrique.

En outre, il sied de signaler que cet atelier qui va se clôturer le mercredi 31 mars prochain, est une initiative de la Coalition des organisations de la société civile pour le suivi des réformes de l’action publique (CORAP), mis sur pied par le Centre national d’appui au développement populaire (CENADEP) et le Réseau PRODDES (Promotion de la démocratie et des droits économiques et sociaux). C’est dans le cadre du Projet d’appui au plaidoyer pour l’accès inclusif à l’énergie financé par la Fondation OSISA, à hauteur de 100.265 dollars américains.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse