Epfkin: JSK surpris par le FC Nzakimuena

par -
0 592
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*L’AC Real de Kin, le RC Sodigraf et OCK vainqueurs du FC Dijack, du TP Santos et du FC Sans Malanda

La 28ème journée du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (Epfkin) s’est poursuivie hier mercredi au stade Tata Raphaël de la Kethulle.

En match phare, entre JSK et le FC Nzakimuena, match qui s’est terminé par la victoire du FC Nzakimuena sur le score étriqué de 1-0, sur une réalisation de Mbala Mpunza à la 40ème minute sur penalty consécutif à une faute du capitaine Ebondo sur Luzolo Umba Ndele dans le rectangle fatal.

Les poulains de Makanda Jean-Claude ont géré ce résultat jusqu’à la fin de la partie dans la manière où ils l’ont fait contre le FC Renaissance du Congo le dimanche 6 mars dernier au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Dans la matinée, le FC Dijack s’est une fois de plus incliné devant l’AC Real de Kin sur le score de 2-1, grâce aux buts de Kingu Pemba à la 8ème minute et Kingu Nakouho à la 71ème minute pour l’AC Real de Kin et de Lucien Donat à la 63ème minute.

En fin d’avant-midi, le RC Sodigraf s’est réveillé de son profond sommeille en étrillant le TP Santos. Score du match : 5-2 sur les buts de Retule Agawa à la 19ème minute, Kikunga à la 39ème minute, Epepe à la 53ème minute et un doublé de Adu Bikemi aux 65ème et 86ème minutes ; tandis que les deux buts du TP Santos l’ont été par le seul buteur –maison Pinhock Vuvu aux 77ème et 89ème sur penalty.

En début d’après-midi, le FC Sans Malanda du coach Bogus Elonga est tombé devant OCK d’Olivier Bierlaire sur le score de 2-1, sur les buts de Bodi Kingambo à la 35ème minute et de Leme Ngati à la 88ème minute tandis que celui du FC Sans Malanda est l’œuvre de Lokadi à la 83ème minute d’un boulet de canon de plus de 30 mètres.

Ce jeudi au STR

AC Okinawa – RC Impact

AC Kuya – AC Bandal

FC Tornado – FC Renaissance  

(Gaby Mass)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse