Aide non-remboursable aux petits projets locaux

par -
0 1511
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

RDC : Le Japon en mission d’évaluation (fin)

Le cortège de la troisième journée de la mission de suivi de gestion de quelques projets réalisés par l’empire du Japon en Rd Congo, s’est dirigé, le vendredi 25 mars 2016 à Lemba Imbu, dans la commune de Mont Ngafula ; à Kimbanseke Mikondo et à Limete 7ème  rue quartier Industriel. Du début à la fin, la mission commanditée par Tokyo a été conduite par Mme Kumiko Kobayashi, 2ème Secrétaire d’ambassade.  Deux jours avant, l’ITIP Bumbu, le Village Bondeko Bosembo,  la caserne sapeurs-pompiers, Hopespoir, ACADEX, ainsi que le Centre de Formation LIZADEEL, ont été visités à Kinshasa et à Kasangulu au Kongo central, dans le cadre de l’Aide non-remboursable aux petits projets locaux (APL).

A Mont Ngafula

Après avoir escaladé monts et vallées dans ce coin assez perdu de la périphérie de Kinshasa, la délégation arrive à bord des 4 X 4 à Lemba Imbu – N’Djili Kilambu, 1er site retenu pour cette journée du 25 mars. Elle est reçue par M. Eddy Betu, Chef de projet et Coordonnateur adjoint de l’ONG Coup de pouce.

« La population de ce quartier est convaincue du souci des Japonais pour son bien-être, avec ce projet de potabilisation d’eau, une grand première en Rdc, 5è en Afrique, avec la technologie Yamaha », a affirmé M. Betu, sourire aux lèvres. C’est pour cela qu’un projet à hauteur de 151.066 $ Us a été signé le 23 février 2015.

En effet, du captage au robinet, c’est un véritable arsenal de service de traitement d’eau, alimenté par des panneaux solaires, en ces lieux où la Régie de distribution d’eau (Regideso) est totalement absente. Les résultats escomptés en faveur des bénéficiaires sont quasiment atteints et l’inauguration intervient incessamment.

A Kimbanseke

De l’Ouest à l’Est de Kinshasa, le deuxième projet visité c’est la Construction et l’équipement de l’Institut technique professionnel (ITEC), de l’ONG UNAF. Ce projet a été signé le 23 mars 2015 à hauteur de 99.795 $Us, et inauguré en décembre dernier. Ici, plusieurs filières sont organisées : la Coupe et Couture, l’Esthétique, l’Informatique, l’Alphabétisation et l’Auto-école. Tous les locaux portent des noms très révélateurs et légendaires : Ambassadeur Ushio, Marie-Ange Lukiana, Maurice Tshikuya, Kumiko, et UNAF.

« Nous sommes une fenêtre de la modernité. Nous modernisons l’homme. C’est sur demande de la population, [Ndlr des témoignages faisant foi], que nous sommes là comme un îlot d’espoir, prônant l’employabilité et les compétences pour tous, dans ce coin où il y a moins d’opportunités pour les jeunes », a affirmé visiblement très satisfaite la députée Marie-Ange Lukiana Mufwankol, Coordonnatrice de l’Union nationale des femmes (UNAF), mère de l’ITEC, exprimant en même temps sa gratitude au peuple japonais.

A Limete

Le dernier projet évalué en date, c’est à la Fondation des œuvres sociales pour le progrès des personnes vivant avec handicap (FOSPHA). Le projet de construction et d’équipement de son centre de formation professionnel a été signé en février 2014, à hauteur de 121.841 $Us ; et inauguré en septembre 2015. Lors d’une visite guidée, le moteur tourne ! « Nous organisons près d’une dizaine des filières : Coupe et couture sans patron, Esthétique et Coiffure, Informatique, Hôtellerie, Hôtesse d’accueil et de l’air, Pâtisserie, Auto-école, Peinture, Alphabétisation et Langues », a précisé le Coordonnateur de FOSPHA, M. Simon-Pierre Nzundu, exprimant encore des besoins qui pourraient certainement faire l’objet d’un autre projet.

Arrivé fin mission, c’est le lieu de reconnaître qu’au regard de tous ces 9 projets visités en 3 jours, et d’autres encore non concernés par cette mission, où l’on peut tirer à la va-vite la construction du Pont Maréchal, le boulevard Congo-Japon ex Poids lourds, la modernisation de l’INPP, la station pompage d’eau de la Regideso à Ngaliema, le déminage,  la Police des frontières, les écoles et villages assainies, la plus importante contribution à la Force onusienne en Rdc,…  l’amélioration des conditions de vie ainsi que le renforcement des capacités professionnelles des Congolais sont le maître-mot. Il s’agit donc d’une coopération sérieuse, silencieuse, sans ingérence dans les affaires intérieures, scellée depuis 1960 avec la Rdc, et reprise en 2002 après une interruption en 2002, suite aux pillages de triste mémoire.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse