Enseignement technique et professionnel

par -
0 1824
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Clôture de l’atelier de validation des cadres et structures organiques

Deux jours durant, soit du vendredi 26 au samedi 27 juin 2015, la salle de conférences du Centre interdiocésain à Gombe a abrité les cérémonies d’ouverture et de clôture de l’Atelier de validation des cadres et structures organiques du Secrétariat général et de l’Inspection générale du Ministère de l’Enseignement technique et professionnel. Placé sous le haut patronage du Président de la République Joseph Kabila Kabange, et rehaussé de la présence de M. Jean Nengbangba Tshingbanga, Ministre de l’Enseignement Technique et Professionnel, la journée a connu la présence de plusieurs invités, dont notamment les officiels.

Cela faisait suite aux travaux de la Commission mixte composée d’experts de la Fonction Publique et ceux de l’Enseignement technique et professionnel, aux fins de l’élaboration et de la fixation des cadres et structures organiques du Secrétariat général et de l’Inspection générale. La commission s’est réunie du 15 au 25 mai 2015 en atelier résidentiel à Kisantu, mise en place par le ministre Jean Nengbangba. Conformément à l’arrêté ministériel lui adressé par le Premier Ministre, c’est l’une des activités-phares contenues dans l’engagement souscrit entre le Ministère de l’ETP et le Gouvernement de la RD Congo pour le trimestre en cours.

« L’ampleur de la tâche qui nous attend est énorme et les défis à relever sont de taille, la solution aux problèmes qui se posent dans notre sous – secteur dépendra de l’attention et surtout du sérieux que vous mettrez dans la lecture et dans l’examen des avant-projets desdits cadres et structures Ceci, avant d’intégrer vos amendements dans la version finale. Le Ministère de l’ETP a fonctionné six mois durant, sans administration propre», a noté le ministre de tutelle, Jean Nengbangba, après avoir remercié le Président de la République, Joseph Kabila Kabange d’avoir élevé le sous–secteur de l’ETP en portefeuille ministériel à part entière et autonome à tous égards.

De la création du Ministère de l’ETP

Au cours de son message à la Nation en date du 15 décembre 2013 devant les deux Chambres du Parlement réunies en Congrès, le Chef de l’Etat avait fait savoir que la RDC ne pourrait émerger sans mettre un accent accru sur la formation technique et professionnelle. C’est dans le souci de répondre à cet impératif et surtout celui lié au développement national que s’inscrit la création d’un Ministère dédié à l’ETP dans le Gouvernement actuel. En plus, un vaste programme de réforme de l’enseignement national a été lancé, afin de transformer progressivement les écoles d’enseignement général et normal en Ecoles techniques et professionnelles. L’une des innovations de cette ordonnance est la scission du Ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) en deux nouveaux Ministères : – celui de l’EPS et Initiation à la Nouvelle citoyenneté et le Ministère de l’Enseignement technique et professionnel. Chacun ayant des attributions spécifiques et quelques trois domaines de collaboration », a indiqué le Ministre Jean Nengbangba. Et d’ajouter :  « La création de ce nouveau Ministère a donné la possibilité de se constituer une classe moyenne pour son développement intégral à travers une main- d’œuvre qualifiée que produiront les Etablissements d’enseignement technique et professionnel rénovés. La décision mettra fin à un handicap majeur qui a retardé pendant des décennies, l’éclosion du sous–secteur de l’ETP à savoir par le manque de structure institutionnelle et d’interlocuteur unique au niveau du gouvernement.

Ferme volonté du Gouvernement Matata

En conclusion, il a déclaré qu’il s’agit d’une preuve irréfutable de la ferme volonté du Gouvernement dirigé par le Premier Ministre Matata Ponyo Mapon, de réformer profondément le système éducatif congolais d’une part et d’autre, de renverser la ratio de 30 à 60 % de l’ensemble des écoles secondaires, en établissements d’enseignement technique et professionnel de la RDC. Et cela, à travers le processus de transformation amorcé depuis 2013. Cette nouvelle vision ayant pour but de doter le pays d’une main-d’œuvre qualifiée. La cérémonie de clôture a été marquée par des recommandations, un discours de remerciement des participants au Ministre de l’ETP et la remise de brevets aux experts.

(Franck Ambangito)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse