Enrôlement des électeurs au Nord-Ubangui: La CENI et ses partenaires procèdent à l’évaluation à mi-parcours

par -
0 515
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Lancée depuis le 31 juillet dernier dans la ville de Gbadolite, chef- lieu de la province du Nord-Ubangui, l’opération d’enrôlement et d’identification des électeurs nécessite une évaluation à mi-parcours pour dégager ses forces et ses faiblesses, examiner les opportunités, les menaces et dégager les risques  de sorte que lorsqu’elle sera lancée à grande échelle, que les mêmes erreurs ne se reproduisent plus. Ceci dans le but d’améliorer la suite du processus électoral. C’est à cet exercice que se livre la commission électorale nationale indépendante avec ses partenaires tant nationaux qu’internationaux depuis hier à travers un atelier d’évaluation  à la Maison des élections dans la commune de la Gombe, atelier dont les travaux se clôturent ce jeudi. Prennent part à cet atelier, les Membres de la plénière de la Ceni, les techniciens de la Ceni, les délégués de la Commission d’intégrité et de médiation électorale (CIME), du Bureau central de coordination (Bcco),  de la société civile réunie au sein de l’Educiel, les représentants des fournisseurs des kits électoraux, de projet Pnud-Pacec, de l’Union Européenne et de l’Onu femmes.

Ronsard   Malonda, Secrétaire exécutif national de la Commission électorale nationale indépendante  qui a présenté les termes de référence de ces travaux, a indiqué qu’il s’agit d’un grand jour sur le plan opérationnel de la révision du fichier électoral afin que tous les partenaires canalisent leurs efforts sur ce qui est déjà fait et ce qui reste à faire et tirer les leçons de cette opération pré –électorale, 15 jours après son lancement dans cette province pilote.

Il a précisé que l’enrôlement et l’identification des électeurs au Nord-Ubangui a été précédé par les activités logistiques et purement opérationnelles à savoir l’acquisition des matériels, leur déploiement, le recrutement et la formation des agents électoraux sans oublier la sensibilisation de la population.

L’occasion était donnée au Secrétaire exécutif national de la Ceni d’informer l’assistance qu’à ce jour, tous les 412 centres d’inscription disséminés dans les quatre territoires et la ville de Gbadolite au Nord-Ubangui sont opérationnels.

Il a annoncé la mise en place de quatre commissions  pour  mieux  procéder à cette évaluation sans complaisance. La première commission examine l’outil informatique et matériel de prise en charge de l’enrôlement des électeurs. La deuxième se charge d’examiner le dispositif procédural et du déroulement des opérations, la troisième concerne le dispositif d’accompagnement de l’enrôlement des électeurs et enfin la dernière commission scrute l’appui et l’accompagnement des partenaires.

De son côté, le Conseiller technique principale du projet Pnud-Pacec, Alain Ayadokou, qui intervenait au nom des partenaires extérieures de la Ceni, voit en cet atelier un signal fort lancé par cette dernière  pour mener à bon port le processus électoral et attend ses conclusions pour contribuer à leur mise en œuvre.

Satisfecit de Corneille Nangaa

Le président de la Ceni, Corneille Nangaa  qui a lancé les travaux de cet atelier d’évaluation en a profité pour remercier tous les partenaires nationaux et internationaux qui se mobilisent jour et nuit pour la réussite du processus électoral. Il s’agit entre autre du gouvernement, du parlement, de la société civile et des agents, cadres et experts de la Ceni et les partenaires internationaux. L’occasion lui était donnée pour faire l’évaluation du déploiement des matériels électoraux au Nord-Ubangui. Il s’agit de 14 rotations des avions gros porteurs dont 12 du gouvernement congolais et 2 de la Monusco, 5 vols passagers, soit un total de 19 rotations rien que pour le Nord-Ubangui. En ce qui concerne le charroi automobile et autres engins roulant, le patron de la Ceni a parlé de 8 Pick Up, 7 camions, 32 motos, 147 vélos disponibilisés pour le transport de matériels électoraux et du personnel.

Les premières statistiques de cette opération pilote ont été livrées à l’assistance. En effet, dans les  133 centre d’inscription  parmi les 412 que compte le Nord-Ubangui, 33.643 cartes d’électeurs sont déjà livrés aux requérants,  alors la Ceni dans ses prévisions attendait délivrer environs 20.000 cartes d’électeur en 15 jours après le lancement de l’opération. Entretemps, l’identification et l’enrôlement des électeurs se poursuivent sans désemparer dans la province que dirige Marie-Thérèse Gerengbo  où la Ceni attend enrôler 850.000 électeurs en trois mois.

Corneille Nangaa a annoncé que le samedi prochain, il va rendre public le chronogramme de l’enrôlement des électeurs dans les autres provinces. C’est sera au cours du cadre de concertation entre la Ceni et les partis politiques qui se tient généralement au Palais du peuple. Toutefois, la Ceni a déjà reparti cette opération pré –électorale en quatre aires opérationnelles. La première aire englobe les provinces démembrées de l’ex-Equateur, le Haut Katanga, le Lualaba et le Haut Lomami. La deuxième aire regroupe le Maniema, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et le Tanganyika. La troisième aire  est composée des provinces démembrées de la province Orientale et celles de l’ex-Kasaï et  La dernière aire concerne les provinces démembrées de l’ex-Bandundu, Kinshasa, le Kongo Central et les Congolais de la diaspora.

(Richard Shako Kanyengele)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse