Enrôlement dans les Kasaï et de la diaspora, calendrier électoral, … Corneille Nangaa rassure les membres de l’Alternance pour la République (AR)

par -
0 438
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’était le lundi 03 juillet 2017 qu’a lieu la rencontre entre les membres de l’Alternance pour la République (AR), une plate-forme de l’Opposition proche du Rassemblement, et le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa au siège de cette institution d’appui à la Démocratie, dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

L’AR, conduite par l’honorable Delly Sessanga, a voulu avoir l’information sûre et à la source en ce qui concerne les points saillants sur l’évolution du processus électoral, notamment sur l’opération de révision du fichier électoral en cours dans 11 provinces dont elle constate un certain enlisement et quelques pratiques contraires aux procédures (notamment, le monnayage pour l’accès aux Centres d’Inscription) et à quand le début de cette opération dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central et la diaspora, ainsi que sur le calendrier électoral.

Le président de la CENI, Corneille Nangaa, a remercié la plate forme pour son initiative de venir à la source s’imprégner de l’état des lieux du processus. Il a ainsi répondu de façon systématique aux différentes préoccupations de ses hôtes pour leur indiquer que l’opération de la révision du fichier électoral évolue normalement avec près de 32 millions d’électeurs enrôlés et que la CENI s’apprête à lancer l’enrôlement dans les deux provinces du Kasaï et Kasaï Central et dans deux territoires de la province de la Lomami, à savoir : Luilu et Kamiji. De même, les préparatifs vont bon train pour l’enrôlement des Congolais de l’étranger, a indiqué le Président de la CENI.

Du calendrier électoral, Corneille Nangaa a présenté les différentes contraintes techniques et politiques qui ne permettent pas à la CENI de publier présentement le calendrier tant attendu. Toutefois, il a invité ses interlocuteurs à continuer à sensibiliser la population pour se faire enrôler et de rassurer que nous sommes proches de l’objectif: l’organisation des élections dans notre pays, notre seul héritage commun.

Pour le président de ce regroupement politique, l’Honorable Delly Sessanga, les élections doivent se tenir impérativement en décembre 2017. Tout en prenant acte de l’engagement de la CENI à ne pas rechercher le glissement, Delly Sessanga a saisi cette opportunité pour annoncer à l’opinion nationale la tenue d’un atelier de l’Alternance pour la République sur le processus électoral.

Il a fait savoir d’ores et déjà qu’à l’issue de cet atelier, sa plate-forme prendra une position claire au sujet du processus électoral, après avoir collecté toutes les données techniques auprès de la centrale électorale. Il a toutefois signalé avoir reçu du Président de la CENI l’assurance que l’enrôlement va démarrer incessamment dans les deux provinces du Kasaï et Kasaï Central.

Il a reconnu que cette rencontre leur a permis d’avoir une idée plus ou moins nette de l’état d’avancement du processus électoral dans notre pays. Certains membres de l’Alternance pour la République estiment que la Commission Electorale Nationale Indépendante devrait privilégier l’élection présidentielle, qui ne pose pas trop de problèmes pour son organisation, pour l’échéance de décembre 2017.

Prenant la parole à son tour, devant la presse, le Président de la CENI a apprécié la démarche de ses hôtes. Corneille Nangaa a indiqué que dans les prochains jours, le calendrier électoral pourra être rendu public, dès lors que les membres de la classe politique auront aplani toutes leurs divergences au sujet de l’organisation de la période de transition.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse