Enrôlement dans les deux Kasaï et quelques territoires de la Lomami: E. Ramazani rassure la CENI des dispositions sécuritaires prises par le Gouvernement

par -
0 339
Une vue du VPM lors de la réunion avec la délégation de la CENI
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après son retour à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central où était organisée la conférence sur la paix, la réconciliation et le développement qui a récolté un franc le succès, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary s’est remis au travail. C’est dans ce cadre qu’il a échangé hier mardi avec une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), conduite par son vice-président, Norbert Basengezi.

Au menu, faire rapport au Vice-Premier ministre de l’Intérieur  et Sécurité de l’effectivité des opérations d’enrôlement dans les deux Kasaï, et une partie de la province de la Lomami. A cette occasion, la Ceni a obtenu des assurances quant aux dispositions prises par le Gouvernement pour la sécurisation de ce processus dans cette partie du pays.

« Nous venons de terminer une très longue réunion avec  le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité pour continuer les discussions de Kananga. Nous lui avons rassuré que nous avons débuté l’enrôlement dans les 5 territoires du Kasaï Central et le gouverneur de Lomami était à Kamiji et aujourd’hui, il est à Lupata dans le Luilu. Nous avons été assurés de la sécurisation du processus et ca nous réconforte », dit-il.

Face à l’inquiétude de la Ceni au sujet de la loi électorale à amender, Ramadazani Shadary  a rassuré que le gouvernement est très avancé. Le projet sera au centre du conseil des ministres dans quelques heures avant son envoi au parlement pour examen. « Nous avons également parlé de la loi électorale qui est attendue. Nous avons compris qu’il est en avance. Il nous a rassuré que demain ils en débattront au conseil des ministres et elle sera déposer en urgence au niveau du parlement. Et ce, pour que cette loi puisse nous permettre, après l’enrôlement des électeurs, de repartir directement les sièges », précise-t-il.

Il a par la suite soutenu que la Ceni a  enrôlé 42 millions sur toute l’étendue de la République. « Nous attendons 3 millions dans les deux Kasaï. L’objectif d’atteindre 45 millions sera atteint. Nous voulons rassurer la population que chaque Centre d’enrôlement a droit à 90 jours pour assurer l’équité dont les autres CI ont bénéficié et c’est à ce moment là qu’il faut consolider le fichier et amener ça au parlement pour la répartition des sièges, avant la convocation des scrutins », explique-t-il.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse