Enrôlement au Kasaï: Corneille Nangaa et les forces vives signent un pacte de sécurisation des agents et matériels de la CENI

par -
0 368
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI, Corneille Nangaa a clôturé le vendredi 28 juillet 2017, sa tournée dans l’espace Grand Kasaï par l’étape de Tshikapa dans la province du Kasaï. Outre, le Rapporteur et les membres de la CENI, Corneille Nangaa s’est fait accompagner dans cette tournée par des Députés nationaux et notables de cet espace.

Arrivé à Tshikapa jeudi 27 juillet 2017, le Président de la CENI a engagé des consultations avec les différents acteurs et autorités pour l’évaluation de l’état de sécurité dans la province pour le lancement de l’opération d’enrôlement. Corneille Nangaa a, avant de quitter la ville, tenue un cadre de concertation dans le temple de l’église El Schadaï dans la commune de Kanzala. Au cours de cette rencontre avec les forces vives, le Président de la CENI a éclairé l’opinion sur le déroulement du processus électoral en Rdc. Pour Corneille Nangaa, l’heure de taire les conflits armés et communautaires qui ont retardé le processus électoral au Kasaï au détriment de la paix est arrivée.

Après échange avec le conseil de sécurité et les autorités provinciales, le Président de la CENI s’est dit prêt à lancer le processus électoral au Kasaï. Pour y parvenir, Corneille Nangaa annonce déjà le démarrage des opérations préliminaires de recrutement et formation des agents commis à cette tache. Néanmoins, Corneille Nangaa déplore la  mort d’un  agent de la CENI, le chef d’antenne de Dekese et la destruction de matériel électoral par les miliciens à Luebo. Il déplore également la destruction de plusieurs écoles qui servent des centres d’inscription.

Pour cela, le Patron de la centrale électorale a signé un pacte avec la CENI pour la protection du matériel électoral qui va être déployé dans les différents sites. Il a mis surtout l’accent sur la responsabilité des chefs coutumiers pour sensibiliser leurs populations d’être agents protecteurs de matériel de la CENI et d’aider les agents de la CENI qui seront déployés dans leur village.

Corneille Nangaa accuse les politiciens de tromper la population

Dans son message aux forces vives présentes dans une salle pleine comme un œuf, Corneille Nangaa a indiqué aborder la question qu’il ne juge pas tabou. La question relative à la date de la tenue des élections en Rdc. Pour Monsieur Nangaa, les politiciens connaissent bien qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections à la date fixée dans l’accord de la Saint-Sylvestre.

« Invité au dialogue de la Cité de l’Union Africaine, nous avons présenté les estimations pour les élections. Après un travail avec les experts de la CENI, de l’OIF, les Nations Unies et autres, nous nous sommes mis d’accord pour l’organisation de trois scrutins : présidentiel, législatif et provincial voulus en une séquence par les politiciens le 25 octobre 2018 compte tenu des aspects techniques. Mais les politiciens ont voulu tromper la population en inscrivant dans l’accord que les élections seront organisées au mois d’avril 2018 avec possibilité de prolongation de 6 mois. Ce qui nous ramènera à la date fixée par la CENI », a indiqué Corneille Nangaa.

Le Président de la CENI a renchérit, en évoquant les dispositions du deuxième accord de la Saint-Sylvestre qui fixe les élections au mois de décembre 2017, mais avec possibilité de prolongement, d’où l’institution du Conseil National pour le suivi den l’accord et du processus électoral (CNSA), a-t-il souligné. Il  a invité la population de ne plus se laisser distraire par les discours de soulèvement des politiciens qui risquent de plonger le pays dans des affres sur ce qu’il a déjà subit.

Corneille Nangaa qui confirme qu’il n’y aura pas d’élections au mois décembre de cette année, rassure tout de même la population qu’elle invite à se préparer que la CENI est entrain d’étudier la possibilité d’organiser les élections dans le délai proche de décembre. Bien avant l’adresse du Président de la CENI, le Gouverneur Manyanga a loué le courage de Corneille Nangaa pour avoir déclaré tout haut ce que déclare tout bas certaines personnes sur la non tenue des élections cette année. Pour Manyanga Ndambo, la RDC a besoin des personnes courageuses comme Nangaa qui affrontent les événements en face.

(Laurent Lukengu /Tshikapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse