Enjeux politiques: Le Congrès des Démocrates fédéralistes se rallie aux structures pro-dialogue

par -
0 559
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Dialogue est devenu le maître – mot dans la quasi majorité de discours tenus ces derniers temps, aussi bien dans les salons huppés que dans des quartiers populaires de Kinshasa. Les jours passent et les structures favorables au Dialogue ne font que croître, parmi celles – ci , bien connues évidemment, figurent le parti politique dénommé «  Congrès des Démocrates fédéralistes » (DODF) du président national Kamba Fuamba. Les ténors de ce parti politique entre autres le secrétaire général Amine Katembo Mulumba ne respirent plus qu’au rythme de la tenue de ce forum historique proclamé par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, en vue de baliser le chemin de l’avenir de la RDC.

Amine Katembo Mulumba SG du CODF

Face à la presse hier mercredi en son siège de la commune de Lingwala , Amine Katembo Mulumba , Secrétaire général du CODF a déclaré que son parti reste favorable au dialogue principalement en tant qu’une valeur transversale dans toutes les cultures et traditions. En politique, a-t-il poursuivi, c’est la voie par excellence permettant d’aplanir des zones d’ombre pouvant conduire à des situations critiques ou à des crises majeures. On en a connu assez dans notre pays, la RDC. La toute dernière nous a coûté près de six millions de morts. Ce souvenir macabre est encore vivant dans nos esprits, a-t-il fait remarquer.

D’où, il faudrait à tout prix éviter une nouvelle crise. Il serait plus sage de nous référer à l’adage qui dit : « Mieux vaut prévenir que guérir ».

Les détracteurs à la tenue du dialogue pensent que cela n’est pas opportun. Car, il a été convoqué avant par l’opposition et le camp de la majorité avait refusé ; aujourd’hui, la majorité appuie cela pour des raisons évidentes.

Se rapprocher et tabler sur la question de l’Etat

Face aux avis partagés,  Amine Katembo précise : «Ce qui est important, c’est de voir de quelle manière résoudre efficacement des problèmes qui peuvent survenir.   Il y a lieu de dire : Oui, le dialogue avant toute chose ! En revanche, je n’affirme pas que nous placions tous nos espoirs sur le dialogue ou qu’il s’agisse pour nous d’une bouée de sauvetage qui viendrait nous   délivrer de tous les manquements enregistrés le processus démocratique. Bien entendu, le dialogue est un moyen , pensons – nous, d’être sûr après avoir tout fait,  tout essayé, avant de dire que nous sommes prêts à emprunter une nouvelle voie de manière forte… »

D’une manière globale , le « CODF » se déclare   pro dialogue et se rallie à toutes les forces politiques du pays qui,  aujourd’hui, sont pro- dialogue et fait appel aux autres partis politiques , à la société civile, aux forces vives de la Nation qui doivent se joindre les uns aux autres, pour constituer un pôle pro-dialogue. Ainsi, a-t-il ajouté, aujourd’hui, les positions sont un peu plus éparses mais il faut que dialogue se tienne, afin de nous rapprocher les uns des autres et essayer de tabler sur la question aussi importante qu’est celle de l’Etat.

Quid du Congrès des Démocrates fédéralistes

Créé en 2010, le «  CODF » poursuivait déjà une vision globale du fédéralisme. En ces temps-là, l’orateur de rappeler : la RDC n’envisageait pas encore de système fédéral ni de décentralisation. Et de préciser : «  Nous défendions déjà la position selon laquelle la RDC ne pouvait pas se développer avec la configuration d’un Etat dirigée uniquement par Kinshasa. Il y avait nécessité de décentraliser l’administration de l’Etat. En vue de donner l’autonomie à chaque province à s’atteler à son processus de développement. L’on va s’assurer que le Congolais moyen pourrait être directement touché par la dynamique de la gestion de la chose publique ».

Le « CODF » envisage dans un proche avenir, de développer le pôle de technologie par l’adhésion de nouveaux membres via internet. Ceci pour leur permettre, non seulement de se rapprocher des activités du parti mais aussi de former à la culture civique, a-t-il conclu.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse