Enjeux du Dialogue: Tobias Ellwood chez Etienne Tshisekedi

par -
0 724

Mardi 9 août, le ministre britannique pour l’Afrique, Tobias Ellwood en séjour à Kinshasa, a rendu visite à Etienne Tshisekedi, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) et président du Conseil de sage du Rassemblement de l’opposition congolaise. Au cours de leur entretien, le ministre britannique a révélé à l’opposant historique de la RDC qu’il faut préserver la jeune démocratie congolaise. Et sur ce, l’homme d’État britannique, qui a fait le déplacement de Limete, a insisté pour que toutes les parties arrivent rapidement au compromis afin d’assurer l’élection présidentielle plutôt que possible. Une déclaration qu’il a postée sur son compte tweeter. La rencontre entre les deux personnalités a tourné autour du processus démocratique congolais. Mais, il a été difficile au diplomate britannique de convaincre le sphinx de Limete de revenir sur sa décision. Laquelle décision où Etienne Tshisekedi et alliés récusent le facilitateur choisi par l’Union Africaine, Edem Kodjo. Ce dernier a été qualifié de Kabiliste lors du meeting de l’opposition tenu à Kinshasa le 31 juillet dernier. Présentement, la communauté internationale peine à obtenir du camp de l’opposition conclaviste de Genval un pré-accord avant le début du dialogue. Ce qui freine encore les choses jusqu’à présent. Et d’ailleurs, en récusant Edem Kodjo, Etienne Tshisekedi et complices s’enfoncent eux-mêmes, car le facilitateur continue à bénéficier des soutiens de plusieurs. Déboutés lors de leur passage à Limete, les diplomates membres du groupe de soutien international espèrent que le message de Tobias Ellwood a été entendu là où, eux, n’ont pas pu.

(Altesse)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse