Enfin: Le Gouvernement Tshibala (1) est là

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Attendu depuis plus d’un mois, le Gouvernement Bruno Tshibala a enfin été rendu public hier, en début d’après-midi. Ce Gouvernement d’union nationale attendu de tous et qui doit relever les défis de l’heure, notamment l’organisation des élections transparentes, crédibles et apaisées dans les délais convenus dans l’Accord du 31 décembre 2016; la restauration de la sécurité des personnes et de leurs biens et l’arrêt de la dégradation de la situation économique et l’amélioration des conditions de vie de la population, tient compte de l’accord politique global et inclusif du Centre interdiocésain de Kinshasa du 31 décembre 2016, et de l’Arrangement particulier du 27 avril 2017 relatif à la mise en œuvre de l’accord politique global et inclusif du Centre interdiocésain de Kinshasa, spécialement en ses articles 2, 3 et 10.

Pas de changement majeur dans ce Gouvernement, surtout que la Majorité présidentielle a préféré garder  tout son effectif. L’on signale par contre l’entrée des membres du Rassemblement/Olenghankoy, sans oublier certains qui ont été déchargés de leurs responsabilités.  Cette équipe gouvernementale compte 58 membres, dont 3 Vice-Premiers ministres, 9  ministres d’Etat, 33 ministres, 2 ministres délégués, et 11 vice-ministres.

Les ministres maintenus

Ainsi, 25 ministres  ont été maintenus à leurs postes. Il s’agit de Léonard She Okitundu, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et Intégration ; Emmanuel Ramzani Shadary, Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité ; José Makila Sumanda, Vice-Premier ministre et ministre des Transports et Communications ; Alexis Thambwe Mwamba, Ministre d’Etat et ministre de la Justice Garde des sceaux ; Pierre Kangudia, Ministre d’Etat et ministre du Budget ; Azarias Ruberwa, Ministre d’Etat et ministre de la Décentralisation et réformes institutionnelles ; Lambert Matuku Memas, Ministre d’Etat et ministre du Travail, emploi et prévoyance sociale ; Michel Bongongo Ikoli, Ministre d’Etat et ministre de la Fonction publique ; Crispin Atama Tabe, Ministre de la Défense nationale, Anciens combattants et Réinsertion ; Henri Yav Mulang, Ministre des Finances ; Lambert Mende Omalanga, Ministre de la Communication et Médias ; Wivine Mumba Matipa, Ministre du Portefeuille ; Martin Kabwelulu, Ministre des Mines ; Félix Kabange Numbi, Ministre de l’Aménagement du territoire et rénovation  de la ville ; Thomas Luhaka, Ministre des Infrastructures, travaux publics et reconstructions ; Joseph Kokonyangi, Ministre de l’Urbanisme et Habitat ; Aimé Ngoyi Mukena, Ministre des Hydrocarbures ; Marcel Ilunga Leu, Ministre  de l’Industrie ; Gaston Musemena, Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel ; Stève Mbikayi, Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire ; Marie- Ange Mushobekwa, Droits humains ; Oly Ilunga Kalenga, Ministre de la Santé ; Maguy Kiala, Ministre de la Jeunesse et Initiation à la nouvelle citoyenneté ; Papy Matezolo, Vice-ministre des Infrastructures, Travaux publics et reconstructions ; Noel Botakile, Vice-ministre de l’Agriculture.

7 ministres permutés

Modeste Bahati Lukwebo, ex-Ministre de l’Economie nationale, remplace  Jean-Lucien Bussa Tongba (Ministre d’Etat et ministre du Commerce extérieure), et devient Ministre  d’Etat et ministre du Plan Ministre d’Etat et ministre du Commerce extérieure. Eugène Serufuli  quitte le ministère du Développement rural vers celui des Affaires sociales. De son côté, Justin Bitakwira, quitte le ministère en Relation avec le Parlement vers celui du Développement  rural. Ajée Matembo Toto abandonne son poste à l’Environnement vers celui  des Affaires étrangères. Magyu Rwakabuba, vice-ministre à la Santé et Omer Egwake Yangembe, vice-ministre au Portefeuille sont affectés respectivement  au Budget et aux Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication.

De nouvelles figures du Rassemblement/Olenghankoy

Ayant été consulté par le président de la République Joseph Kabila Kabange et par le Premier ministre Bruno Tshibala, la participation du Rassemblement au Gouvernement d’union nationale ne faisait plus l’objet d’aucun doute. C’est dans cette optique qu’il faut saluer l’arrivée du Ministre d’Etat et ministre des Relations avec le Parlement, Jean-Pierre Lisanga Bonganga ; du Ministre de Poste, télécommunications et nouvelles technologies  de l’information et de la communication, Emery Okundji Ndjovu ; Ministre des Affaires foncières, Lumeya Duma Legi ; Ministre de l’Energie et Ressources hydrauliques, Ingele Ifoto ; Ministre de l’Agriculture : George Kazadi Kabongo ; Ministre délégué près le Premier ministre, Tshibangu Kalala, etc.

L’Opposition politique et la Société civile gardent leurs quotas

Comme on peut bien s’en rendre compte, les membres de l’Opposition ayant pris part au dialogue de la Cité de l’Union africaine et la Société civile (1) ont gardé leurs quotas au Gouvernement Bruno Tshibala 1. Il s’agit de Pierre Kangudia, retenu comme ministre d’Etat et ministre du Budget ; Jean-Lucien Bussa Tongba qui a quitté le Plan pour le Commerce extérieur ; Michel Bongongo Ikoli, qui se maintient à la Fonction Publique ; Thomas Luhaka qui reste Ministre des Infrastructures, travaux publics et reconstructions ; Franck Mue di Malila qui était avant vice-ministre à la Coopération, devient ministre du Tourisme ; Stève Mbikayi garde le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire ; Mme Ange Mushobekwa garde les droits humains ; Maguy Kiala de la Société civile se maintient dans le même ministère, de même que Basile Olongo. Pour sa part, Omer Egwake Yangembe quitte le Portefeuille vers les Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication. Papy Matezolo est maintenu.

Qui quittent le bateau ?

Même si le partage du gâteau a tenu compte non seulement de l’appartenance à la Majorité Présidentielle, c’est-à-dire le fait d’avoir un grand nombre de députés à l’Assemblée nationale, il tient aussi compte de la participation au dialogue de la Cité de l’Union africaine et à celui du Centre interdiocésain de Kinshasa. A ceci sans oublier la Société civile ayant pris part aux deux forums, et la discrétion du Chef de l’Etat. Raison pour laquelle certains ont payé le prix le plus dur. C’est le cas de Patrick Mayombe, ex-ministre de l’Agriculture et président du Rassemblement/Gouvernement ; Clément Kanku, ministre de la Coopération internationale/membre dudit Rassemblement, etc.  La PPRD ministre du Genre, Famille et Enfant Marie-Louise Mwange a été remplacée par une autre du même parti politique, Chantal Safu, ancienne conseillère principale du chef de l’Etat au collège socioculturelle. Pierre-Anatole Matusila aussi quitte le bateau, remplacé par l’ex-ministre des mines du Gouvernement 1+4 Ingele Ifoto, alias « Apesa talate ». Willy Bakonga n’aura pas fait long feu au ministère des Sports et Loisirs et remplacé par l’Udps Papy Niango. Curieux quand même de constater que le Congrès national congolais (CNC) qui occupait dans le Gouvernement Samy Badibanga le poste de vice-ministre en charge des Transports et Voies de communications, a été éjecté et son poste est resté inoccupé. De même, Yves Kisombe quitte le ministère des Affaires étrangères. Le controversé Willy Mishiki, vice-ministre de l’Energie, est lui aussi parti, après quelques mois seulement d’exercice.  Pour sa part, Martine Bukasa, qui était au Développement rural quitte le Gouvernement.

Seulement six femmes représentées

Il a plus à quelques femmes parmi tant d’autres d’être retenues dans le Gouvernement Bruno Tshibala. Notamment Wivine Mumba Matipa, Ministre du Portefeuille ; Chantal Safu, Ministre du Genre, Enfant et Famille ; Ange Mushobekwa, ministre des Droits humains ; Maguy Kiala, Ministre de la Jeunesse et Initiation à la nouvelle citoyenneté ; Astrid Madiya, Ministre de la Culture et Arts ; et Magyu Rwakabuba Vice-ministre du Budget.

(Jean-Marie Nkambua)

 

Ci-dessous, l’intégralité de l’Ordonnance n°17/005 du 08 mai 2017 portant nomination des Vice-Premiers ministres, des ministres d’Etat, des ministres, des ministres délégués et des Vice-Ministres :

Le Président de la République, Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution…

Le Président de la République,

Vu la Constitution, telle que modifiée par la Loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution du 18 février 2006, spécialement en ses articles 78, 79 et 90 ;

Vu l’Ordonnance n° 17/004 du 07 avril 2017 portant nomination d’un Premier Ministre ;

Vu l’Accord politique global et inclusif du centre interdiocésain de Kinshasa du 31 décembre 2016 ;

Vu l’Arrangement Particulier du 27 avril 2017 relatif à la mise en œuvre de l’Accord Politique Global  et Inclusif du Centre Interdiocésain de Kinshasa, spécialement en ses articles 2, 3 et 10 ;

Revu l’Ordonnance n° 16/100 du 19 décembre 2016 portant nomination des Vice-Premiers Ministres, des Ministres d’Etat, des Ministres, d’un Ministre Délégué et des Vice-ministres ;

Sur proposition du Premier Ministre,

ordonne

Article 1

Sont nommées Vice-Premiers Ministres et Ministres aux fonctions en regard de leurs noms, les personnes ci-après :

  1. Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et Intégration Régionale : Monsieur Léonard SHE OKITUNDU
  2. Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité : Monsieur Emmanuel RAMAZANI SHADARI
  3. Vice-Premier Ministre, Ministre des Transports et Communications : José MAKILA SUMANDA

Article 2

Sont nommées Ministres d’Etat et Ministres aux fonctions en regard de leurs noms, les personnes ci-après :

  1. Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Alexis THAMBWE MWAMBA
  2. Ministre d’Etat, Ministre du Plan : Modeste Bahati Lukwebo
  3. Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie Nationale : Joseph KAPIKA DIKANKU
  4. Ministre d’Etat, Ministre du Budget : Pierre KANGUDIA MBAYI
  5. Ministre d’Etat, Ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles : Azarias RUBERWA MANYWA
  6. Ministre d’Etat, Ministre du Commerce Extérieur : Jean Lucien BUSSA TONGBA
  7. Ministre d’Etat, Ministre du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale : Lambert MATUKU MENAS
  8. Ministre d’Etat, Ministre de la Fonction Publique : Michel BONGONGO IKOLI
  9. Ministre d’Etat, Ministre des Relations avec le Parlement : Jean-Pierre LISANGA BONGANGA

Article 3

Sont nommées Ministres aux fonctions en regard de leurs noms, les personnes ci-après :

  1. Ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion : Crispin ATAMA TABE
  2. Ministre des Finances : Henri YAV MULANG
  3. Ministre de la Communication et Médias : Lambert MENDE OMALANGA
  4. Ministre du Portefeuille : Wivine MUMBA MATIPA
  5. Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication : Emery OKUNDJI NDJOVU
  6. Ministre des Mines : Martin KABWELULU
  7. Ministre des Affaires Foncières : LUMEYA DHU-MALEGHI
  8. Ministre de l’Aménagement du Territoire et Rénovation de la Ville : Félix KABANGE NUMBI
  9. Ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction : Thomas LUHAKA LOSENJOLA
  10. Ministre de l’Urbanisme et Habitat : Joseph KOKONYANGI WITANENE
  11. Ministre des Hydrocarbures : Aimé NGOY MUKENA
  12. Ministre de l’Industrie : Marcel ILUNGA LEU
  13. Ministre de l’Energie et Ressources Hydrauliques : INGELE IFOTO
  14. Ministre de l’Environnement et Développement Durable : Amy AMBATOBE NYONGOLO
  15. Ministre du Tourisme : Franck Mwe di MALILA APENELA
  16. Ministre des Petites et Moyennes Entreprises : Bienvenu LIYOTA NDJOLI
  17. Ministre de la Coopération au Développement : John KWET MWAN KWET
  18. Ministre de l’Agriculture : Georges KAZADI KABONGO
  19. Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel : Gaston MUSEMENA BONGALA
  20. Ministre du Genre, Enfant et Famille : Chantal SAFU
  21. Ministre des Affaires Sociales : Eugène SERUFULI NGAYABASEKA
  22. Ministre de la Solidarité et Actions Humanitaires : Monsieur Bernard BYANGO SANGO
  23. Ministre des Sports et Loisirs : PAPY NYANGO IZIAMAY
  24. Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire : Steve MBIKAYI MABULUKI
  25. Ministre de la Formation Professionnelle, Métiers et Artisanat : Pierrot UWEKA UKABA
  26. Ministre de la Recherche Scientifique : HEVA MUAKASA
  27. Ministre du Développement Rural : Justin BITAKWIRA
  28. Ministre des Droits Humains : Marie-Ange MUSHOBEKWA
  29. Ministre de la Santé : Oly ILUNGA KALENGA
  30. Ministre de la Jeunesse et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté : Maguy KIALA BOLENGA
  31. Ministre de la Pêche et Elevage : PALUKU KISAKA YERE YERE
  32. Ministre des Affaires Coutumières : Guy MIKULU POMBO
  33. Ministre de la Culture et Arts : Astrid MADIYA
  34. Ministre Délégué chargé des Congolais de l’Etranger : Emmanuel ILUNGA NGOIE KASONGO
  35. Ministre Délégué près le Premier ministre : TSHIBANGU KALALA

Article 4

Sont nommées Vice-Ministres aux fonctions en regard de leurs noms, les personnes ci-après :

  1. Vice-Ministre des Affaires Etrangères : Agée MATEMBO TOTO
  2. Vice-Ministre de la Coopération Internationale : Freddy KITA BUKUSU
  3. Vice-Ministre de l’Intérieur et Sécurité : Basile OLONGO
  4. Vice-Ministre du Budget : Maguy RWAKABUBA
  5. Vice-Ministre de Finances : Monsieur Jean-François MUKUNA
  6. Vice-Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication: Omer EGWAKE YA NGEMBE
  7. Vice-Ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction : Papy MANTEZOLO
  8. Vice-Ministre de Travail et Prévoyance Sociale: Athys KABONGO KALONJI
  9. Vice-Ministre de l’Agriculture : Noel BOTAKILE BATANGA
  10. Vice-Ministre à l’Urbanisme et Habitat : Willy BOLIO EMINA
  11. Vice-Ministre du Plan : Jean-Pierre ZEKPELE-MONDOMBE

Article 5

Sont abrogées, toutes les dispositions antérieures contraires à la présente Ordonnance.

Article 6

Le Premier Ministre est chargé de l’exécution de la présente Ordonnance qui entre en vigueur à la date de sa signature.

Fait à Kinshasa, le 08 mai 2017

Joseph KABILA KABANGE

TSHIBALA NZENZHE Bruno

Premier Ministre

Pour copie certifiée conforme à l’originale 08 mai 2017

Le Cabinet du Président de la République

Néhémie MWILANYA WILONDJA

Directeur de Cabinet

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse