En vue de la renaissance du Haut-Lomami

par -
0 768
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Parlement des jeunes de la République en congrès fondateur en octobre

C’est confirmé. La tenue du Congrès Fondateur du Parlement des Jeunes de la République (PJR) se tiendra du 5 au 10 octobre 2015 au village Sope Wa M’Vula, pavillon 13 de la Foire Internationale de Kinshasa. Cela fait suite aux recommandations prises lors de son Assemblée Générale Extraordinaire organisée au mois d’août dernier au cours duquel son président Eric Ngoy Nsope Wa M’Vula a présenté un rapport éloquent et interpellateur sur l’état des lieux très sombre de la jeunesse de la Province du Haut Lomami. Et cela, après son séjour chez le grand chef Ilunga Mbidi Kiluwe à Kamina, chef-lieu de la Province du Haut-Lomami, lors du dépôt de sa candidature au poste de Gouverneur de ladite province. Un long entretien lui accordé par le Grand Chef Coutumier et fondateur de l’Empire Luba sur la tenue du dialogue national inclusif pour la renaissance du Haut-Lomami en particulier et des autres provinces nouvellement créées en général ainsi qu’à l’attitude de la jeunesse congolaise face aux périodes électorales, post électorales et pré-électorales. Il s’est dégagé de cet entretien l’impérieuse nécessité de la tenue d’un dialogue national inclusif afin d’assurer la renaissance et l’émergence de notre beau pays patrie mère et terre de nos ancêtres, la République Démocratique du Congo. Il nous revient que plus d’une cinquantaine mouvements des jeunes des partis politiques (majorité et opposition), de la société civile et confessions religieuses ainsi que tous les membres PJR des universités et instituts supérieurs de la capitale. L’on cite ceux de l’Unikin, Upn, Ista, Isc, Isam, Ifasic, Uckin, Inbtp, Aba, Iss, Ucc, Isau, Upc, Isp/Gombe, Ispt, Isipa, Université Révérend Kim, William Booth, Ina, Istm et Ulk. A la clôture du Congrès, une journée culturelle sera organisée. A cet effet notamment, des concours interuniversitaire seront organisés de scrabble , d’orthographe, professionnel de billard, interprovincial de nzango, des rollers, interethniques de danses folkloriques, miss, professionnel des groupes de théâtre, de musique (chrétienne et mondaine) et l’agrémentation musicale par l’artiste musicien Shay Ngenge.

Par rapport à la question d’actualité, les Parlementaires des Jeunes pour la République, réunis en Assemblée générale extraordinaire le vendredi 18 septembre 2015 à leur siège habituel en vue d’analyser les enjeux politiques de l’heure, notamment « la lettre ouverte adressée au Président de la République et Chef de l’Etat par le groupe de 7 », dont le contenu dénote une très haute trahison de la part des signataires étant donné qu’ils se sont comportés comme des opposants dans la majorité présidentielle dans laquelle ils ont adhéré librement. Il ont fustigé le comportement de ce groupe à travers cette lettre adressée au Président de la République et Chef de l’Etat, au moment où celui-ci cherche des voies et moyens pour que les filles et fils de ce pays se retrouvent autour d’une table afin de décanter des problèmes liés au processus électoral et d’amener vraiment la concorde nationale tant voulue par tout Congolais. Cet état des choses, appuie le Parlement des Jeunes, compromet l’avenir de la République Démocratique du Congo en général et de la Jeunesse en particulier, il est une sorte de manie de la vieille classe politique qui ne voit pas l’intérêt général et de la jeunesse en particulier. Cette situation, déplore la Parlement des jeunes, est une manie de la vieille classe politique qui ne voit pas l’intérêt général mais privilégie plus leurs intérêts égoïstes et séparatistes. La seule solution par rapport à toutes ces difficultés est le dialogue, seul moyen démocratique et incontournable pour ne pas amener le pays dans le chaos le plus profond voulu par les ennemis du Congo, a proposé le Parlement des Jeunes.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse