En visite de dix jours dans le Kasaï: L’équipe d’experts internationaux satisfaite de sa mission

par -
0 324
Le groupe d’experts lors de leur audience chez le VPM Ramazani Shadary
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’équipe d’experts internationaux des Nations Unies sur la situation au Kasaï vient de conclure une visite de dix jours en République démocratique du Congo (RDC), visite qui l’a notamment conduite au Kasaï, indique un communiqué parvenu à notre rédaction.

Bacre Waly Ndiaye (Sénégal), Fatimata M’baye (Mauritanie) et Luc Côté (Canada) ont eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs ministres du Gouvernement congolais, des responsables de l’armée, de la police, des services de renseignement et de la justice militaire, ainsi qu’avec des membres de la communauté internationale et de la société civile. Ils ont également rencontré des victimes des violences qui ont secoué la région du Kasaï depuis août 2016 et qui ont fait de nombreux morts et déplacés.

« Cette première visite avait avant tout pour objectif de rencontrer les principaux acteurs et témoins des tragiques événements qui se sont déroulés dans la région depuis l’été 2016 et d’expliquer les modalités du travail indépendant, impartial et objectif que nous allons mener au cours des mois à venir dans un souci d’établir les faits et de lutter contre l’impunité », explique BacreWaly Ndiaye, qui préside le groupe d’experts.

Soulignons que l’équipe d’experts internationaux sur la situation au Kasaï a été nommée par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en juin 2017. Ce dernier avait en effet exprimé ses profondes préoccupations suite à la vague de violence et les graves violations des droits de l’homme commises dans la région. Au nombre de ces abus, le Conseil des droits de l’homme avait notamment relevé l’enrôlement et l’utilisation d’enfants soldats, les exécutions extrajudiciaires, les disparitions forcées, les viols et autres formes de violences sexuelles, les cas de torture, de traitements inhumains et la destruction de maisons, écoles, lieux de culte et infrastructures publiques.

L’équipe d’experts a pour mission de collecter et d’analyser des informations en provenance de sources crédibles et variées, dans le but de faire la lumière sur ces événements et de communiquer ses conclusions aux autorités judiciaires de la RDC, afin que les auteurs de crimes soient traduits devant la justice. Pour ce faire, elle est épaulée par des professionnels des droits de l’homme, basés à Kananga (Kasaï). Les experts reviendront en RDC à deux reprises au cours du premier semestre 2018. Ils présenteront leur rapport final au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies en juin 2018.

Pour rappel, l’équipe d’experts internationaux sur la situation au Kasaï a été créée, le 23 juin 2017, par la résolution 35/33 du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Elle a pour mandat d’établir les faits et circonstances conformément aux normes internationales et à la pratique (…), de communiquer aux autorités judiciaires de la RDC les conclusions de cette enquête afin d’établir la vérité et de faire en sorte que les auteurs des crimes odieux soient tous traduits devant les autorités judiciaires de la RDC.

L’équipe d’experts compte trois membres : Bacre Waly Ndiaye (Sénégal), Fatimata M’baye (Mauritanie) et Luc Côté (Canada). Les experts présenteront leurs conclusions lors d’un dialogue interactif sur la République démocratique du Congo qui se déroulera dans le cadre de la 38e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève (18 juin – 6 juillet 2018).

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse