En visite au stade des Martyrs: Matata donne des instructions fermes pour son ouverture

par -
0 1108
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre, accompagné du ministre des Sports et du Secrétaire général aux Sports

Les travaux de construction et de réhabilitation des stades dans la ville province de Kinshasa sont en phase de finition. Le Premier ministre Matata Ponyo s’en est personnellement rendu compte hier mardi lors de la visite d’inspection qu’il a effectuée en compagnie du ministre des Sports, Denis Kambay et du Secrétaire général aux Sports, M. Okito. De l’avis général, tous les stades seront livrés d’ici là.

Disons que pendant cette visite, le Premier ministre a découvert et éclaircit certaines choses. Il s’est par exemple rendu compte que pratiquement, tous les travaux de réhabilitation du stade des Martyrs avaient déjà pris fin. Mais ce bijou reste encore non opérationnel parce que les Chinois commis à sa réhabilitation exigent un rajout du budget pour raccorder l’eau et l’électricité. Des raisons qui ne pouvaient pas convaincre le Premier ministre et empêcher ainsi la livraison du stade, étant donné que même de par le monde entier, les travaux sont réalisés pendant que les matchs se jouent. C’est ici que le Premier ministre a été ferme, pour expliquer aux entrepreneurs chinois qu’ils doivent à tout prix travailler pour que le stade soit livré dans un bref délai.

Pour bien terminer ce périple, le Premier ministre Matata Ponyo a expliqué qu’il a effectué cette visite ensemble avec le nouveau ministre des Sports pour le mettre dans le bain, parce assure-t-il, le Gouvernement a travaillé énormément avec son prédécesseur. « Il était aussi question de faire un tour professionnel avec lui pour qu’il voie le programme des stades municipaux auxquels le président de la République est très attaché », dit-il, avant d’ajouter que là, nous avons visité deux de quatre stades municipaux et nous avons conclu que le travail est de qualité et que d’ici trois semaines, nous devrions avoir ce stade, pour recevoir la jeunesse congolaise. Ça c’est un élément important, parce que c’est un programme auquel le président de la République a donné des orientations claires afin de prendre en charge cette jeunesse qui constitue le symbole de progrès de notre pays.

Deuxièmement, explique le Premier ministre, il fallait visiter le stade des Martyrs, qui est comme vous le savez un bijou, qui était en rénovation depuis quelques années. Et là, nous devrions nous rassurer que ce stade est en même de recevoir les matchs des compétitions internationales. Et nous avons vu aujourd’hui avec le ministre et le Secrétaire général, que le stade peut recevoir les matchs des compétitions internationales, sous réserve d’apporter quelques améliorations, notamment en ce qui concerne l’électricité et l’eau. Et donc, le reste des travaux pourra se faire progressivement, pendant que le stade reste ouvert aux travaux et aux compétitions internationales. Globalement, la visite nous donne l’espoir de faire progresser le monde sportif en Rd Congo.

Bientôt le tour des provinces

Il sied de souligner que grâce à la volonté du chef de l’Etat, très bientôt, la Rd Congo sera dotée d’endroits où aller éclore ses talents footballistiques. Et si les talents de l’époque de Jean Kembo, Kidumu, Mana, Kibonge et autres Tshinabu sont nés de terrains sablonneux, désormais, les futurs Léopards et les grandes équipes congolaises naîtront des infrastructures qui n’auront rien à envier à celles d’autres grandes nations du football. Notons que les travaux de ces stades sont financés entièrement par le Trésor public congolais. Après Kinshasa, ce sera aux provinces de bénéficier de cette attention du Gouvernement.

Conçu il y a quelque temps, le projet de construction des stades municipaux dans la ville de Kinshasa a démarré le 26 septembre 2015. Plusieurs communes de la capitale de la RDC ont vu ce projet démarrer, car soucieux du bien-être de la population congolaise en général et  particulièrement de la jeunesse congolaise, le Président Joseph Kabila avait  ordonné de construire des stades modernes dans bon nombre de municipalités  de la ville de Kinshasa.

Outre, les communes de Matete et Barumbu, les municipalités de Bandalungwa, de Ngaliema (Delvaux) sont concernés par ce vaste chantier de construction des stades  où les travaux ont déjà commencé. Une preuve patente de l’attachement du premier citoyen congolais au développement du  sport en général et du football en particulier  en vue du bien-être de la jeunesse congolaise. Car, le football est l’un des sports le plus pratiqué par  la jeunesse kinoise.

Terre de foot, depuis les années 1960, la RDC n’avait jamais initié un si  grand projet de construction d’infrastructures sportives modernes. Voilà qu’à ce jour,  ces infrastructures vont remettre sur le rail le football congolais, qui se relooke déjà avec la montée en puissance au niveau continental des grands clubs congolais, tels Mazembe, Vita Club, etc.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse