En vacances à Kinshasa: Mayel Ayel pense créer une école de foot à Idiofa

par -
0 788
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nous avons rencontré Mayel Ayel, l’ancien attaquant de l’AS Dragons. Les amoureux du sport-roi se souviennent certainement de ce véloce bombardier que les « Monstres du monde et du sang » avaient surnommé Lusiadas, une marque de conserve à huile de table très prisée à l’époque à Kinshasa.

Nous nous sommes empressés de poser quelques questions à cet ancien international congolais qui a même eu à revêtir le brassard de capitaine avec Tubilandu pour vice-capitaine. Il s’était ensuite envolé pour l’Europe, la France plus  précisément où il a évolué dans une formation de division 2….sans beaucoup de succès hélas … parce que il était handicapé par une blessure aux genoux. Il est ensuite allé au Sud, à Boulogne sur mer.

« Nous avions tenté de jouer la montée mais ça n’a pas marché. Je voulais m’en aller mais les dirigeants du club m’ont demandé de rester. Ils ont même trouvé du boulot pour mon frère cadet. J’ai commencé ma reconversion et je travaille dans une société de transport où je m’occupe du planning. Je n’avais plus envie de jouer au foot pro devenu de  plus en plus exigeant. Je pense aux cours d’entraîneur parce que les anciens pros ont des facilités de devenir des entraîneurs. Lesenseignements théoriques cumulés avec la pratique les prédisposent à devenir de grands entraîneurs. Je prends l’exemple de Santos Muntubile et de tant d’autres. Autre chose : j’ai quelques projets. Je voudrais bien créer une école de foot, à Idiofa,ma cité natale dans la province ndu Kwilu. Parce que dans ce coin et dans de nombreux autres du pays, il y a de nombreux talents mais personne ne vient les détecter et leur ouvrir des horizons. Mais, il me faut le soutien des politiques congolais et de l’appui de la Fecofa. A Idiofa, nous avons un vieux stade construit à l’époque coloniale avec sa voûte en arc-en-ciel. Il faudra l’Etat le réhabilite un jour. Je signale que j’ai été élu président de l’Union des Footballeurs du Congo. Je vais prendre langue avec le président de la Fecofa. Avec cette institution, nous devons avoir des relations positives et non conflictuelles », a dit Mayel Ayel.

(Fernand Mukaku et N’Dambun Oyes)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse