En situation d’urgence et de catastrophes: La radio a joué un rôle primordial en RD Congo

par -
0 692
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, UNESCO a célébré  la Journée mondiale de la radio, le 13 février dernier, autour du thème : « la radio en situation d’urgence et de catastrophes ». Cette journée a pour objectif de célébrer l’importance de la radio dans nos vies, et cela à la fois en temps de paix et durant des situations d’urgence et de catastrophes. A Kinshasa, cette journée a été célébrée officiellement hier lundi 15 février, au Cercle de Kinshasa, sous le patronage du ministre de la Communication et des Médias. Lambert Mende omalanga.

A l’occasion, Abdourahamane Diallo, Représentant de l’Unesco en RD Congo, a noté l’impact de plus en plus important de la radio aux côtés des organisations humanitaires, auprès des communautés touchées par des catastrophes et des situations d’urgence. « L’Unesco a voulu souligner cela et attirer l’attention de la communauté internationale sur cette capacité de la radio à réduire les vulnérabilités », a indiqué l’orateur, avant de souligner l’impact de la radio en termes de réponse directe à une catastrophe. Ce support médiatique véhicule l’information, alerte. Elle contribue à la protection et à la réduction des vulnérabilités, face à une épidémie comme Ebola ou le virus Zika, dans un pays soumis aux typhons ou au tremblement de terre.

Pour l’orateur, en RD Congo, les radios ont une fonction primordiale. D’abord ce sont de véritable média de proximité. C’est dans cette optique que l’Unesco salue les progrès considérables observés dans le secteur de la radio en RD Congo. « Les efforts consentis par les radios de proximité pour fournir l’information aux populations et promouvoir le débat public sur des questions d’intérêt local méritent d’être salués », a déclaré Abdourahamane Diallo, Représentant de l’Unesco en RD Congo. Dans ce registre, l’orateur a fait mention du travail remarquable des radios locales disséminées à travers les pays, qu’elles soient privées, associatives ou communautaires.

« Plusieurs d’entre elles, principalement celles qui diffusent dans l’arrière-pays, ont pris en compte la nécessité d’améliorer leur qualité de programmation, en intégrant dans leur grille de programmes des émissions sur des sujets qui préoccupent le plus les populations dans les domaines : de la santé, de l’agriculture, de l’éducation au développement durable, des violences basées sur les genres, bref des thématiques transversales et contemporaines », a témoigné le diplomate.

Pour la petite histoire, l’Unesco est partenaire de quelques-unes de ces radios dans les provinces du Kongo central, du Kwango, du Kwilu, de l’Equateur, du Nord-Kivu, du Lualaba et de l’Ituri. Ceci, à travers un projet financé par la Suède, sur le renforcement des capacités par le biais des technologies de l’information et de la communication, TIC.

Cinq messages-clés de la JMR 2016

Cinq messages-clés structurent la Journée mondiale de la radio 2016 : les situations d’urgence ou de catastrophes ne doivent jamais remettre en cause la liberté d’expression ni la sécurité des journalistes ; la radio soutient les survivants et les personnes vulnérables. Leur droit à la vie privée doit être respectée en cas de catastrophe ; la radio a un réel impact social et offre un accès à l’information ; le droit des personnes à l’information doit être protégé ; la radio sauve des vies ; et l’accès immédiat aux fréquences radio est essentiel, pour sauver des vies.

Ces fréquences doivent être protégées en situation de catastrophes. En RDC, comme dans la plupart des pays d’Afrique, la radio reste le média le plus écouté, et elle contribue grandement pour l’accès à des informations de qualité des populations dans les zones les plus reculées du pays. Il est noté que des progrès considérables dans les radios en RDC, notamment en termes d’efforts consentis pour fournir l’information aux populations et promouvoir le débat public sur des questions d’intérêt local. En somme, la radio sauve des vies, elle promeut la liberté d’expression et la sécurité des journalistes, en fournissant un accès facile à l’information.

 

(Saint Hervé M’Buy)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse