En séjour au Katanga: Evariste Boshab vient mettre fin aux conflits entre Bantous et Pygmées

par -
0 663
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est depuis le lundi 06 avril 2015 que le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et Sécurité nationale est en séjour dans la province du Katanga. Il est à la tête d’une forte délégation composée du ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Aimé Ngoyi Mukena. Le patron de la territoriale est arrivé tard dans la nuit, soit à 22 heures, heure locale pour une mission d’itinérance dans la province cuprifère. Evariste Boshab a été accueilli chaleureusement par le patron de l’exécutif provincial, en l’occurrence Moïse Katumbi Chapwe, accompagné de toutes les autorités militaires et policières de la province.

La mission du Vice-Premier ministre dans cette province consiste à s’assurer du bon fonctionnement des institutions de la République. « Je viens à Lubumbashi parce que c’est le moment choisi pour revenir. Je ne m’arrêterais par à la Ville de Lubumbashi, j’irai à Kamina, Kolwezi et Likasi, puisque je suis en mission d’itinérance », a dit le patron de la territoriale à la descente de son avion.

A en croire notre confrère Claude Pero Luwara qui se trouve dans la délégation qui accompagne le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité nationale, l’itinérance d’Evariste Boshab a pour parcours toute la province, en passant par Likasi, Kamina, Kolwezi, Nyunzu, Kalemie et Kabalo.

Bref, il sera dans le Katanga profond. Dans ces villes du Katanga, Evariste Boshab est muni de son bâton de pacificateur àfin de mettre fin aux conflits ethno-tribaux qui opposent les peuples autochtones (Pygmées) aux Bantous. « C’est parmi nos concitoyens, j’irai jusque-là parce qu’il y a des petits problèmes de cohabitation, j’irai jusque-là pour qu’ensemble nous puissions trouver des solutions qui s’imposent. Tout ce que je demande à la Police, c’est beaucoup de discipline, beaucoup de discipline, beaucoup de rigueur dans le travail louable qu’abas la police chaque jour », a-t-il révélé la quintessence de sa mission pour laquelle il est en itinérance dans le Katanga profonde.

Il faut dire que dans la correspondance de note confrère Claude Pero Luwara, malgré le froid qui s’abat sur cette province, les Katangais ont réservé un accueil très chaleureux au patron de la territoriale. Point n’est besoin de rappeler que la décentralisation en République Démocratique du Congo est une réalité, et qu’en sa qualité du Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, bientôt l’installation des nouvelles provinces sera effective sur l’ensemble du territoire national.

Cependant, en ce qui concerne le Katanga ancien, quatre provinces vont naître de cette riche province, notamment le Haut Lomami avec comme chef-lieu, Kamina ; Haut Katanga, avec comme chef-lieu Lubumbashi, le Tanganyika avec comme chef-lieu Kalemie, et le Lualaba avec comme chef-lieu Kolwezi.

Bref rappel

Il vous souviendra que lors de l’entretien du Chef de l’Etat avec les notabilités Katangaises, Joseph Kabila avait indiqué et martèlé au cours de cette causerie que ceux qui ont soiffé de sang, le Gouvernement de la République s’en occupera d’eux. En plus, pour tous ceux qui président le chaos, le Chef de l’Etat avait rassuré ses paires, qu’il n’y aura rien, puis que l’autorité de l’Etat va de plus en plus se faire sentir dans cette province qui se croyait tout permis. Cette mise en garde est la résultante même de la visite d’itinérance du Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité nationale pour éteindre le feu du conflit identitaire entre les pygmées et les bantous. Le détail dans notre prochaine édition en suivant l’évolution de l’agenda du travail du patron de la territoriale.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse