En séjour à Bunia: Ramazani Shadary à l’écoute des communautés et autres forces vives de l’Ituri

par -
0 363
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pèlerin de la paix,  Emmanuel Ramazani Shadary séjourne à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri om il est venu écouter les filles et fils de cette partie du territoire national confrontés à plusieurs défis. Selon des nouvelles en notre possession, toutes les communautés et groupes socio-économiques et politiques disent œuvrer pour la paix, rien que la paix pour le développement de la province et suggèrent des pistes de solution pour l’harmonie entre communautés. Les cas isolés d’insécurité devraient être traités par les instances compétentes, dit-on ici avant de saluer la venue du VPM Ramazani Shadary.

Poursuivant sa mission officielle en Ituri, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary a reçu plusieurs délégations des communautés locales autour de questions de paix et de sécurité, mais également des  pistes de solution pour l’intérêt supérieur des ituriennes et ituriens. Les députés provinciaux,  les présidents des communautés Hema et Lendu ainsi que de l’association UNADI ont appelé à la paix. De 7h à 21h 30, le numéro 1 de l’Intérieur et Sécurité dépêché dans cette partie du pays par le chef de l’État a sensibilisé les uns et les autres sur la nécessité de donner la chance à la nouvelle province de l’Ituri de se développer. Dans la soirée d’hier, l’exercice se poursuivait avec la société civile, signale notre source. Soulignons que sur instruction du Président de la République,  le patron de la territoriale devrait écouter toutes les couches de la population. Les audiences devraient se poursuivre également mardi.

De rappeler que durant son séjour Iturien,  Emmanuel Ramazani Shadary doit écoutera toutes les communautés concernées, avant de faire rapport à sa hiérarchie en vue de la prise des mesures urgentes devant baisser la tension et consolider la paix et l’harmonie entre filles et fils de cette nouvelle province qui compte près de 8 millions d’habitants et 2 millions d’électeurs enrôlés. La province de l’Ituri est également confrontée à  la présence des groupes armés comme les Mai-Mai à  Mambasa venus du Nord-Kivu et l’ÀLPC dans le territoire d’Aru, sans oublier la présence des réfugiés Sud Soudanais et des migrations des Hutu venus du Nord-Kivu depuis près de deux ans.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse