En remplacement de Félix Vunduawe: Le sénateur Mungulu désigné juge à la Cour constitutionnelle

par -
0 297
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est ce qui ressort de la plénière du congrès tenue ce jeudi 21 juin 2018 à l’hémicycle du Palais du peuple. Comme nouveau juge de la Cour constitutionnelle, le sénateur Polycarpe Mungulu T’Apangane, remplace à ce poste son collègue Félix Vunduawe Te Pemako, promu 1er président du Conseil d’Etat.

Tout juste après l’ouverture solennelle de la session extraordinaire de juin 2018 intervenue ce mercredi 20 juin 2018, les deux Chambres du Parlement se sont réunies en congrès ce jeudi 21 juin 2018. Le seul point était inscrit à l’ordre du jour était la désignation d’un membre de la Constitutionnelle.

A l’issue de cette plénière du congrès, les honorables députés nationaux et sénateurs ont désigné leur estimé collègue Polycarpe Mungulu T’Apangane, comme membre de la Cour constitutionnelle. Le nouveau juge vient remplacer son collègue, le professeur Félix Vunduawe Te Pemako, promu 1er président du Conseil d’Etat.

Bachelier en philosophie et lettres et licencier en Droit de l’Université de Lovanium en Belgique, le sénateur Polycarpe Mungulu fut tour à tour, substitut et premier substitut du Procureur de la République à Boma et à Matadi, puis, Procureur de la République à Matadi et Bandundu. Il était aussi Procureur général près la Cour de sûreté de l’Etat, Procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa, avocat général de la République, premier avocat général de la République près la Cour suprême de la justice, et Procureur général de la République près la Cour suprême de la justice.

Avant d’être élu sénateur (depuis 2007 à la Mongala) et membre de la commission Politique, administrative et judiciaire du Sénat, Polycarpe Mungulu fut également admis à l’Eméritat et à l’Honorariat par Décret d’organisation judiciaire n° 05/101 du 29 septembre 2005, signale son curriculum vitae nous parvenu.

Après cette désignation par le Parlement de la République, le nouveau juge de la Cour constitutionnelle Polycarpe Mungulu n’attend plus que sa nomination par le Président de la République Joseph Kabila Kabange.

Signalons que le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, a annoncé la tenue de deux congrès au cours de cette session extraordinaire de juin 2018. Après celui organisé ce jeudi pour désigner le nouveau membre de la Cour constitutionnelle, il est également prévu, incessamment, que le Président de la République Joseph Kabila Kabange s’adresse à la Nation devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse