En province de la Tshuapa: La CENI clôture le cadre de concertation

par -
0 416
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est hier que s’est clôturé le cadre de concertation Ceni-Société civile-confession religieuses-représentants des partis politiques-regroupements des jeunes, des mamans et populations autochtones. Un jour avant de regagner Kinshasa, les deux membres de l’Assemblée plénière de la CENI en mission à la Tshuapa, M. Jean-Baptiste Ndundu et Me Noël Kapuku et quelques membres de la CENI qui les accompagnent ont échangé avec toutes les forces vives de la province.

L’activité a eu lieu mercredi dernier dans la salle de la paroisse Saint Augustin de Boende. Dans une salle archicomble, M. Jean-Baptiste Ndundu qui s’est exprimé en Lingala, langue bien parlée à Boende, a appelé les participants au sens de responsabilité. C’est-à-dire, à l’implication de tous les acteurs de la société civile et autres regroupements réunis autour de la CENI pour vulgariser le message de l’opération d’enrôlement et d’identification des électeurs auprès de la population civile. Il a aussi rappelé aux chefs d’antennes de tous les six territoires de la province de la Tshupa, notamment de Boende, Bokungu, Ikele, Mokoto, Befale et Djolu à continuer de jouer leur rôle des héros dans l’ombre, mais aussi de grands travailleurs pour que l’opération d’enrôlement réussisse. Et de  poursuivre en expliquant à l’assemblée les différentes raisons ayant occasionné la révision du fichier électoral en Rdc.

Il s’agit notamment du découpage territorial, l’intégration de certains anciens électeurs dans l’armée, des Congolais décédés, les Congolais de l’étranger, les fausses anciennes cartes d’électeurs qui se trouvent entre les mains de certains Congolais et non octroyées par la CENI et bien d’autres encore. En outre, il a présenté la nouvelle carte d’électeurs qui sera octroyée à tous les Congolais. Avant de passer à la série des questions-réponses, Jean-Baptiste Ndundu a expliqué quelques conditions d’acquisition de la nouvelle carte d’électeur. Et d’insister que cette carte d’électeur est gratuite et l’enrôlement ne se fera pas dans des endroits secrets. Les bureaux d’inscription seront ouverts chaque jour sauf lundi. Et ce, de 6 heures à 17 heures. En plus, il n’y aura pas de centres au-delà de dix kilomètres. Et la priorité sera accordée aux malades, aux PVH, aux plus âgés, aux femmes enceintes et à ceux qui viennent de loin.

Le Sud-Ubangi sensibilisé

En prévision du lancement prochain de l’opération de la révision du fichier électoral dans les provinces de la première aire opérationnelle, les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante effectuent des missions de sensibilisation et de mobilisation de la population dans les provinces de la Tshuapa, Mongala, Sud Ubangi et Equateur.

C’est dans ce cadre que le Rapporteur de la CENI, Jean Pierre Kalamba a conduit la mission de la CENI dans la province du Sud Ubangi. L’objectif était d’informer, de sensibiliser et de mobiliser la population sur les tenants et les aboutissants de l’opération de la révision du fichier électoral. Pour ce faire, Jean-Pierre Kalamba a déployé plusieurs activités sur terrain. Il a animé les cadres de concertation avec les forces vives et parties prenantes au processus électoral à Gemena et à Budjala. Le mardi 18 octobre, il a échangé avec les autorités provinciales (Gouverneur a.i et le Président de l’Assemblée provinciale) sur l’ensemble du processus électoral. Le mercredi 19 octobre, une séance de travail a été organisée au Secrétariat Exécutif Provincial (SEP) de la CENI en vue d’évaluer l’évolution des préparatifs de l’opération de la révision du fichier électoral dans la province du Sud Ubangi.

(Bernetel Makambo/Tshuapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse