En provenance de l’Ouganda, Les Ituriens doivent s’abstenir de volailles contaminées de la grippe aviaire

par -
0 344
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le vice-gouverneur de l’Ituri, Pacific Keta, appelle les habitants de sa province à éviter de consommer de la volaille ainsi que les produits dérivés tels que les œufs importés de Kampala, en l’Ouganda. Depuis janvier dernier, la grippe aviaire touche l’Ouganda. Le ministère de l’Agriculture a fait part d’une « grippe aviaire qui touche à la fois les humains et la faune ».

Après avoir réuni des responsables de la division de la Santé, de l’Agriculture et de l’élevage, la FAO, la FEC et le Service de l’hygiène aux frontières, le vice-gouverneur de l’Ituri a annoncé mercredi 15 février la mise en place d’une commission mixte pour prendre des mesures contraignantes. «Chez nos voisins en Ouganda, ça a commencé. Alors, il faudra bien que l’on prenne certaines mesures. Dans un premier temps, il y a une certaine méfiance que nous devons prendre déjà. Et puis prendre des mesures sanitaires un peu élémentaires : se laver les mains, d’éviter les volailles qui viennent de l’Ouganda…», avait-il insisté.

L’autorité provinciale a indiqué qu’au niveau interne, le gouvernement provincial compte encourager la production locale pour éviter la carence en volailles.

Par ailleurs, depuis janvier de l’année en cours, le ministère ougandais de l’Agriculture a déclaré que des analyses menées dans son pays avaient permis d’identifier « la grippe aviaire hautement pathogène, qui touche à la fois les humains et la faune, et qui cause un grand nombre de décès chez les uns tout comme chez les autres». Mais il n’a pas dit s’il s’agissait de la souche qui touche actuellement l’Europe et le Moyen-Orient. Il faut le dire, que la grippe aviaire  est un type de grippe qui touche toutes les espèces d’oiseaux;  le terme aviaire fait référence aux oiseaux. Le virus responsable de la grippe, souvent appelé grippe du poulet est présent à l’état naturel chez de nombreux oiseaux sauvages.

La transmission de l’oiseau à l’homme

Les oiseaux viennent en contact avec le virus par le biais de la nourriture, de l’eau ou de particules contaminées par le virus. Si une personne par ses activités en contact étroit avec ces oiseaux inhale des particules de poussières  contaminées  par le virus ou si elle est contaminée par d’autres modes, elle risque de contracter la grippe aviaire. Les symptômes de cette maladie se manifestent chez les oiseaux par des plumes ébouriffées ou par une diminution de la pondaison chez les oiseaux atteints, une mort brusque des oiseaux est aussi signe d’une probable grippe aviaire.  Chez un humain, la grippe aviaire cause des symptômes semblables à ceux d’une grippe classique. Les personnes atteintes peuvent se plaindre des symptômes tels qu’un endolorissement, une toux, une fièvre, un mal au gorge. Habituellement, ces symptômes se manifestent 1 à 5 jours suivant le contact avec le virus. Cette infection peut mettre la vie en danger en raison de ses complications comme la pneumonie virale et la détresse respiratoire. Une infection oculaire légère peut aussi être un symptôme possible de cette infection.

Prévention

Quant à la prévention, elle peut  se faire au moyen de l’élimination des oiseaux porteurs ou soupçonnés de porter le virus : « quand on détecte le virus chez des oiseaux, la priorité est de réduire rapidement les risques de propagation de la maladie à l’humain en éliminant les oiseaux infectés et exposés. La désinfection des équipements de ferme entre en compte des moyens préventifs. Pour éliminer le virus des zones infectées, il faut faire appel à des désinfectants comme le formol et les produits à base d’iode », fait-on savoir.

La restriction ou l’interdiction d’expédition d’oiseaux vivants à l’intérieur des pays, et entre pays porteurs de la grippe aviaire est épidémique, tel que le vice-gouverneur de l’Ituri l’a fait savoir, doit être observée.

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse