En perspective de l’Exetat 2015

par -
0 1044
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des inspecteurs itinérants sensibilisent les finalistes sur la grille électronique

Les élèves à la fin des études du secondaire pour l’université, sont soumis aux épreuves d’examen d’Etat, pour leur évaluation.

L’inspectrice Martinette Mangula du pool de Ngaliema au niveau secondaire a procédé depuis la semaine dernière, à une sensibilisation sur la grille électronique des candidats finalistes des humanités, la première étape étant l’école Duenga, au quartier Binza Pigeon, dans la commune de Ngaliema

Avant les quatre jours de l’examen d’Etat, soit du lundi 22 au 25 juin courant,, les inspecteurs sensibilisent les élèves pour leur apprendre à remplir la grille électronique qui est inclus dans le cahier d’item.

« Je fais la sensibilisation de 30 élèves parmi 40 du nombre effectif en sixième biochimie. Personnellement, je n’ai pas éprouvé de difficulté, puisque les élèves ont bien répondu aux exigences, sauf les dix qui n’ont pu prendre part aux séances préparatoires, comme ils ont déjà fini avec l’examen scolaire. Les candidats ont manifesté un grand intérêt. Le remplissage de la grille est ce qui occasionne l’échec de beaucoup de finalistes en sixième secondaire. Ceux qui n’ont pas compris une partie ont posé des questions et la sensibilisation s’est déroulée avec succès, puisque je procède aux évaluations, et tous les élèves étaient capables de bien remplir la grille électronique », a indiqué l’oratrice.

Bien remplir la grille électronique est une voie de la réussite

Divisée en trois parties, la grille électronique comprend : la grille en soi, c’est ce qui fait qu’on identifie le candidat, la deuxième partie est le questionnaire et la troisième, c’est la partie de la réponse qui permet aux élèves d’hachurer la bonne réponse.

Certes, toutes les années, le numéro administratif pose problème. Les candidats dans la sensibilisation ne savaient pas quel numéro mettre puisque tout a été déjà expliqué. Ainsi, a poursuivi l’oratrice, « le numéro administratif est donné par le chef de centre lors du mixage c’est-à-dire en mélangeant les écoles dans les locaux, le chef de centre numérote sur les bancs auxquels les élèves sont assis. Il contient une lettre (A, B etc.…..) qui de nomine l’école suivant de trois chiffres. Ce numéro peut être modifié en cas de changement de place de l’élève. C’est ce qu’on appelle numéro administratif, il permet l’identification du passage de l’élève de son épreuve dans le local ».

C’est depuis bien longtemps que l’épreuve de l’examen d’Etat se déroule au choix multiple. Il serait souhaitable que les écoles entrainent leurs élèves à la grille électronique, en composant les examens de finalistes sous formes de cahier d’item, a-t-elle poursuivi.

La réussite à l’examen d’Etat est liée à l’exploitation de toutes connaissances acquises, la discipline et le respect du remplissage de la grille électronique. « C’est un examen comme tout autre, les élèves sont toujours frustrés pour rien. Je demande à tous les finalistes d’être sans crainte, puisque c’est un examen. Dieu a doté le cerveau humain de l’intelligence. Il est temps de mettre en pratique toutes les connaissances acquises tout au long du cursus, et bien remplir la grille électronique », a renchéri l’oratrice.

(Clémence Kilondo/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse