En partenariat avec le PNUD, Sud-Kivu : le Japon au chevet des populations

par -
0 290
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Japon vient d’apporter deux grandes solutions aux populations du Sud-Kivu, en cette fin du mois de mai 2017. En effet, M. Hiroshi Karube, Ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo, a pris part, le dimanche 28 mai dernier, à la Cérémonie de remise officielle des infrastructures construites et réhabilitées dans le cadre du Projet « Rapid Response for the Social Cohesion and Economic Recovery in South Kivu and Ituri », à Idjwi, dans la Province du Sud-Kivu.

Dans son mot de circonstance, Hiroshi Karube a fait remarquer que ce projet, exécuté par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et financé par le Japon, rentre dans le cadre de la vision du Gouvernement du Japon qui accorde une grande importance à la consolidation de la paix et au développement économique en République Démocratique du Congo.

Convaincu que l’Est de la République démocratique du Congo est la clef du développement social et économique du pays, l’ambassadeur a, non seulement indiqué que ce projet a pour but d’assurer la stabilisation et la cohésion sociale à travers la réhabilitation des infrastructures communautaires, le renforcement des capacités des jeunes et la sécurité alimentaire, mais il a également signalé que la cérémonie de lancement d’un nouveau projet, financé à hauteur d’un million de dollars américains, se tiendra à Kamanyola, dans le territoire d’Uvira, en vue de compléter et maximiser les résultats au Sud-Kivu.

Pour terminer, M. Hiroshi Karube a émis le souhait de voir ce projet connaître un grand succès et a invité tous les acteurs concernés à utiliser et maintenir de manière durable et appropriée ces infrastructures réhabilitées, afin qu’elles contribuent à la consolidation de la paix et au développement durable dans la province du Sud-Kivu.

Cap sur Kamanyola

Le lendemain, soit le lundi 29 mai 2017, M. Hiroshi Karube, a pris part, à la Cérémonie de  lancement du Projet « Social Stabilization and Protection of Vulnerable Groups in conflict-affected Communities in the Province of South Kivu », à Kamanyola, dans la Province du Sud-Kivu.

Dans son mot de circonstance, Ambassadeur du Japon en République Démocratique du Congo a fait remarquer que ce projet, exécuté par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et financé par le Japon, rentre dans le cadre de la priorité de la Coopération Japonaise pour la République Démocratique du Congo, conformément aux prescrits de la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement Africain (TICAD VI), tenue à Nairobi en août 2016, en présence de Monsieur Shinzo Abe, Premier Ministre du Japon.

Convaincu que la consolidation de paix et la stabilisation à l’Est de la République Démocratique du Congo sont des valeurs qui devraient être soutenues et défendues, Monsieur Hiroshi Karube a pris l’engagement de continuer à accompagner les efforts du Gouvernement Congolais en se concertant avec différents partenaires tels que le PAM, l’UNICEF, le FNUAP, l’UNMAS qui couvrent l’Est du pays comme zone d’intervention.

Enfin, M. Hiroshi Karube a indiqué que ce projet, inauguré à Kamanyola, fait suite à celui inauguré à Idjwi, dénommé « Rapid Response for the Social Cohesion and Economic Recovery in South Kivu and Ituri », en vue de compléter et maximiser les résultats au Sud-Kivu. Il a également émis le souhait de voir tous ces projets connaître un grand succès pour l’avenir de la République Démocratique du Congo.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse