En partenariat avec la CENI et le CNC: La Fondation CK Kisaka sensibilise autour de la machine à voter

par -
0 110
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’utilisation ou non de la machine à voter telle que voulue par la CENI en vue des élections à venir en République démocratique du Congo préoccupe plusieurs personnes morales et physiques du pays. Parmi elles, la Fondation Clément Kitengye Kisaka, mieux connue sous le sigle Fondation CKKisaka. Celle-ci  vient de sensibiliser sa base dite’’ Kimpa Vita’’ dans les communes de Selembao et Makala, ville de Kinshasa, pour le compte du Congrès national congolais, CNC, parti cher à l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala.

L’objectif de la Fondation était d’inviter la CENI à procéder à la sensibilisation des membres de ce parti politique, structurés autour de la Fondation CKKisaka. Avec compétence et dextérité, les  experts de la Commission électorale nationale indépendante ont mis tout le monde d’accord. Matériel à l’appui, il était question pour les bénéficiaires de palper du doigt les réalités autour de cette imprimante, facile à manier même par les non-habitués de l’informatique. Toutes les étapes ont été franchies, du choix du candidat sur l’écran à la mise du bulletin dans l’urne, en passant par l’impression, en quelques poussières de minutes seulement.

L’assistance s’est déployée à son utilisation comme dans un jeu d’enfants,  et un jeu de questions-réponses a sanctionné cette activité. D’une manière générale, la population n’a trouvé aucun inconvénient quant à l’usage de cette machine pour les élections prochaines : la présidentielle, la députation nationale et provinciale.

Autrefois sceptique, un membre de la ’’ base Kimpaviste’’ a exprimé son satisfecit : ‘’je suis très heureuse  que cette démonstration ait eu lieu chez nous. Je ne croyais pas en la sincérité de la CENI lorsqu’on nous parlait qu’il s’agit d‘un ordinateur maffieux doté d’un programme habilement préconçu pour tricher lors de prochaines élections. Pourtant, c’est moi qui viens de choisir mon candidat sur l’écran ; c’est moi qui ai imprimé le bulletin de mon candidat ; c’est encore  moi qui ai introduit ce bulletin dans l’urne,… et que le comptage manuel se fasse avec les témoins, je me demande personnellement par où passera la triche », a dit en lingala une dame, septuagénaire (voir photo).

Pour un autre jeune homme, cadre dans une entreprise de la place, une trentaine révolue, c’est le lieu d’une fière chandelle à la Fondation Clément Kitengye Kisaka. « Jamais personne n’est venu vers nous avec cette innovation de la CENI souvent  prise à partie. Je remercie Me Clément Kitengye pour  l’initiative de la Fondation qui porte son nom. Je remercie la CENI pour avoir accepté de descendre vers nous. Comme Thomas, j’ai mis mon doigt dans les plaies, je n’ai plus de commentaires, sinon de dire à tous les amis que la machine à voter est une initiative très louable que bientôt d’autres pays vont imiter », a-t-il terminé.

Pour rappel, c’est depuis mars 2015 que la Fondation CKKisaka ne cesse de rendre hommage à deux héroïnes, Kimpa Vita et Anuarite. Cette campagne a reçu un écho favorable au courant du mois de mai 2015 auprès du Chef de l’Etat  qui avait pris l’initiative de baptiser les deux nouveaux avions de la Compagnie d’aviation Congo Airways de ces deux braves dames. En outre, la Fondation CKKisaka avait sponsorisé, en 2016, l’enregistrement d’un album rendant hommage à Mama Kimpa Vita Ndona Béatrice. Et l’année passée, en 2017, la  Fondation  est venue au secours de quelques mères internées à l’Hôpital général de Kinshasa Ex Mama Yemo, payant les frais nécessaire pour la sortie de la maternité de leurs bébés. Un point de presse a été également organisé. Et bientôt, ce ne sont pas d’autres initiatives qui manqueront, toujours au service des populations.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse