En marge de l’exposition philatelique et numismatique

par -
0 989
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Justin Selemani L. : «…26 pronvices sont un leitmotiv pour le développement de la Rdc »

Justin Lukongo Selemani lors d’un entretien

Le découpage territorial, qui a conduit de 11 provinces à 26, est un réel leitmotiv pour le développement de la République démocratique du Congo qui va se retrouver ses origines, estime ce promoteur congolais, Justin Lukongo Selemani, engagé dans un ambitieux et gigantesque projet d’exposition philatélique et numismatique marquant les grands moments de l’histoire de la Rdc à travers ses provinces, ayant pour thème : « Congo fier uni ».

Le décor est en train d’être planté pour cette grande fête culturelle, mais aussi historique que va vivre la République démocratique du Congo sauf imprévu, au mois de février 2016 prochain. Et constituera une inspiration, sans doute pour chaque commissaire, si pas chaque province.

Cette grande exposition a pour but d’amener la jeunesse à comprendre d’où on est venu, on est où et l’on va où. Parce que, précise-t-il, « lorsqu’on parle de la Rdc, beaucoup de jeunes croient que la Rdc est partie d’aujourd’hui ou encore en 1960. Elle existait déjà bien avant. Le Congo, c’est l’Etat indépendant du Congo ; le Congo, c’est la République du Congo ; le Congo, c’est la République démocratique du Congo ; le Congo, c’est le Zaïre ;, le Congo, c’est la République démocratique du Congo. Les visiteurs verront de toute l’histoire », soulignant que la jeunesse est la cible principale de cette activité, mais aussi, les autorités.

S’agissant justement de cette exposition, qui est le fruit d’une étude minutieuse, des longues recherches menées depuis des années, Justin Lukongo Selemani renseigne qu’au total 30 tableaux seront exposés. Il s’agira de 26 tableaux philatéliques, qui retraceront l’histoire de chaque province. Ici, l’on trouvera un tableau pour une province. Celui-ci va présenter la province, son histoire, sa population, ses richesses, ses temps forts, ses sociétés de l’époque, ses économies, ses tribus, ses langues,… Alors que les 3 numismatiques reprendront tous les billets de banque en commençant de l’Etat indépendante du Congo jusqu’à aujourd’hui avec le billet de 20.000 Franc congolais. Et le tout dernier tableau représentera la Rdc dans son ensemble.

Par cette collection de tableaux, l’auteur veut saisir et présenter l’identité du Congo et en restituer la fierté d’un pays fort et uni à travers ses 26 provinces, fruit d’une longue expérience administrative partie de 6 districts, à 9 provinces, puis à 11 et aujourd’hui à 26 provinces, dont certaines totalisent une ancienneté de plus d’un siècle. «Ces tableaux vont replonger leurs admirateurs dans l’histoire qui part de 1885, date la tenue de la Table ronde. C’est un vrai moment de recul pour mieux sauter. C’est le Congo et ses provinces pris dans la passion culturelle et artistique qui donne ainsi de la matière d’éducation et d’information aux jeunes et vieux.Ça sera sans doute, un moment de silence pour les visiteurs qui viendront non seulement pour admirer l’œuvre, mais plutôt pour découvrir à travers cette collection philatélique l’histoire du pays et de ses provinces respectives immortalisées par les timbres postaux et des billets de banques », a souligné ce promoteur congolais dans un pays où l’émission d’un timbre postal est toujours une décision couteuse et parfois difficile à prendre là où le service postal est très peu développé.

Cette exposition offrira des repères à la jeunesse. Car, dit-il, les plus vieilles frontières de l’Afrique subsaharienne, c’est la Rdc. «  Je fais confiance à la jeunesse congolaise, qui ne connait pas de repères et voilà, l’occasion de les connaitre dans la philatélie et la numismatique », a-t-il renchéri, louant le découpage territoire pour lequel, les commissaires récemment nommés feront l’état de lieu des terrains dans ce pays aux dimensions continentales. Ce qui veut dire que le développement auquel on aspire, n’est pas pour aujourd’hui. Le travail ne fait que commencer.

Enfin, l’auteur insiste sur le chiffre 26, qui est pour lui, celui du développement de la Rdc. Car, désormais chaque province aura son Gouverneur, son gouvernement provincial, son Assemblée provinciale. Ajouter à cela, les divisions administratives.

Les conclusions de cette exposition, qui se tient avec l’apport de la Primature, des ministères de la Ptnic, Cultures et Arts, des Sports de la Jeunesse, pourront être soumises à l’appréciation des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Rappelons que son auteur, qui est promoteur et réalisateur, travaille également dans un projet des logements sociaux et la distribution des livres aux universités. Déjà cinq universités, réparties dans des différentes villes du pays, ont bénéficié de la générosité de ce Congolais de la diaspora, actuellement en collaboration avec la Primature, les ministères de la Pntic, Culture et Arts, des Sports et jeunesse. Ajoutons aussi les compagnies téléphoniques et autres, qui n’hésiteront pas à se joindre à cette exposition, qui à tout le monde.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse