En marge de la conférence des ministres de l’intérieur de la CIRGL: Evariste Boshab attrape le Rwanda la main dans le sac pour avoir volé 30 mètres de frontières

par -
0 503
Evariste Boshab en séjour à Goma au Nord Kivu
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En séjour à Goma au Nord Kivu pour ouvrir et participer à la Conférence régionale des ministres de l’intérieur de la Conférence internationale de la Région des Grands Lacs (CIRGL), le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité nationale a, du fait du report de ladite conférence, solidaire avec la République du Sud Soudan, visité les frontières de la République démocratique du Congo qui les séparent du le Rwanda.

Le conflit qui a toujours opposé le Rwanda à la RDC, est d’ordre sécuritaire puis frontalier. Pour le pays des mille collines, une partie de la République démocratique du Congo, notamment le Nord Kivu serait un territoire rwandais. Faux, argumentent les autorités de la République démocratique du Congo. Pour couper court à ce long et pénible conflit frontalier, les bornes ont été replacées qui datent de l’époque coloniale, lorsqu’en 1885, la République démocratique du Congo était dans ses frontières, peu avant la migration des sujets rwandais sur le sol congolais.

A en croire notre confrère Claude PeroLuwara, à la grande barrière qui sépare de la frontière qui sépare la République démocratique du Congo au Rwanda, Evariste Boshab, patron de l’intérieur, de la sécurité et de la territoriale a tenu à encourager les services qu’y travaillent. Ceci dit, le Vice-premier ministre de l’intérieur est venu se rendre compte du travail abattu par la Commission Permanente des Frontières en ce que la RDC et le Rwanda ont mis en place une commission mixte chargée de régler les limites des frontières. C’est dans cet ordre d’idée que des bornes des frontières ont été installées par cette commission, en attendant leur réception officielle.

Par conséquent, Evariste Boshabqui se réjouit du travail abattu, invite les populations des deux pays frontaliers au respect des frontières. Il l’a dit en ces termes :« Nous sommes venus nous rendre compte de ce travail qui a été fait de commun accord avec le Rwanda, et nous reviendrons ici pour une cérémonie officielle de réception de ces bornes qui ont été construites. Nous encourageons la population du Nord Kivu, sinon de toute la République parce que le travail qui est fait partout ailleurs, est d’accepter de se soumettre », a-t-il indiqué.

La DGM réformée

Toutefois, après cette visite, le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur qui a fait escale à la Direction Générale de la Migration, a, sur le champ, convoqué une réunion urgente avec tous les services œuvrant  à la frontière. A l’occasion, le patron de la territoriale, à en croire notre confrère Claude PeroLuwara, a encouragés les unités en présence à se soumettre aux instructions données. Après cette réunion, le Professeur constitutionnaliste entame une visite des propriétés. Il découvre un cadre somptueux d’un bâtiment neuf, enrobé d’un jardin féerique, œuvre des agents de la Direction Générale des Migrations, pour leur permettre de travailler dans des conditionsde plus en plus acceptables.

En compagnie du DGA  Jean Claude Kam Kijit, le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Evariste Boshab a palpé du doigt les réalisations du Gouvernement de la République à travers l’Académie informatique inter-régionale de la DGM qui a pour vocation de former les agents à travers la République. Pour terminer sa visite dans les installations sous sa tutelle, le patron de la territoriale a assisté à un somptueux défilé des agents de la Direction Générale des Migrations au sein de l’enceinte de la DGM/Nord Kivu.

Solidaire avec le Sud soudan, la Conférence des ministres reportée

C’est du moins ce qui ressort du communiqué du Comité d’organisation de ladite conférence. Le Communiqué renseigne que pour le Comité d’organisation de la Conférence des Ministres de l’intérieur de la CIRGL, qui informe l’opinion nationale et internationale que ce qui était prévues du 07 au 08 juillet 2016 dans la Ville de Goma au Nord Kivu, ces assises n’ont plus eu lieu. En effet, solidaire au peuple du Sud Soudan et préoccupés par la situation d’instabilité occasionnée par des tirs d’armes automatiques à Juba, capitale du Soudan du Sud, les Ministres ont décidé de reporter cette Conférence pour suivre avec sérénité la situation dans ce pays frère.

Le communiqué poursuit que, c’est de commun accord, que la RDC, le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie, le Soudan du Sud et le Burundi ont décidé de reporter l’organisation de cette importante rencontre axée sur la lutte contre le terrorisme dans la région, les différends frontaliers et la question des réfugiés, à une date qui sera communiquée dans les jours qui suivent. « Le Comité rappelle la nécessité, pour toute la sous-région, de prendre à bras le corps la question de la lutte contre le terrorisme qui compte aujourd’hui parmi les grands défis sécuritaires mondiaux », renseigne le communiqué. Ce dernier poursuit que le Comité salue la présence à Goma de son Excellence Monsieur le Vice-premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité qui a profité de son séjour pour rappeler aux responsables des différents services leur mission qui consiste à protéger les frontières de la RDC et à sécuriser les populations et leurs biens.

Enfin, le comité d’organisation appelle les populations de la sous-région à la fraternité et à la culture de la paix, cage de perpétuation d’un vécu ensemble et d’une histoire commune qui nous lient depuis  toujours.

En sus, c’est hier dimanche que la délégation de la République démocratique du Congo conduite par Evariste Boshab a regagné la capitale, en attendant qu’il réceptionne officiellement les bornes installées entre la RDC et le Rwanda.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse