En marge de la 10ème édition du Festibal

par -
0 629
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les artistes veulent faire de la danse un indicateur de développement

En marge de la 10ème édition du Festival international de ballet, en sigle, Festibal, qui se tiendra du 13 au 14 juin dans la commune de N’Djili, les responsables des structures de danse se sont réunies à la Délégation Wallonie-Bruxelles dans le cadre d’un atelier de réflexion sur cette discipline culturelle. Leurs travaux ont accouché de plusieurs recommandations pertinentes pour le développement de la danse en RD Congo. Après une séance de travail, les participants ont estimé pour permettre à la danse (ballet) de devenir un indicateur de développement en RD Congo, les artistes chorégraphes et autres danseurs doivent se constituer en groupe de réflexion pour cogiter sur l’avenir de la danse en RD Congo. Et ce groupe de réflexion devra approcher le comité du Conseil national de la danse pour la relance de cette association. A la lumière de ces recommandations, au cas de refus de ce comité d’accepter la proposition dudit atelier, il sera pour les participants alors de créer une association nationale ou provinciale des danses. Sous le dynamisme des recommandations dudit atelier, les participants comptent inventorier ou recenser les groupes des danses ou ballets qui existent dans la ville province de Kinshasa pour qu’ils s’affilent à cette nouvelle association. Dans le chapelet de leurs recommandations, les participants projettent mettre sur pied une tribune des résolutions à tous les problèmes. Ils projettent aussi l’organisation d’un autre atelier qui va se focaliser à la valorisation des ballets auprès des artistes. Il sera aussi question pour les artistes de cogiter sur leurs cachets et d’intérioriser les notions des droits d’auteur. Après cette journée de réflexion, les artistes vont s’exprimer du 13 au 14 juin aux abords du Boulevard Kimbuta sur l’esplanade du complexe scolaire Sonapangu dans le cadre du Festibal. Ledit festibal contribue à la promotion de groupes de danse et ballets. A l’affiche, quelques grands groupes de ballets sont attendus notamment Tuta Ngoma, Arumbaya et Rakaraka. Pour cette année, des spectacles de danse inédits sont attendus sur la scène de Festibal, a indiqué à la presse,  chorégraphe et danseur, Camile Milabyo, directeur de la Compagnie les Itinérants. Pour l’orateur, promouvoir la culture africaine à travers la danse et le ballet constitue à mettre au premier plan le génie créateur du danseur et chorégraphe de la RDCongo en particulier et de l’Afrique en général, en vue de créer un espace permanent de diffusion.

(Saint Hervé M’Buy)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse