En campagne: Shadary obtient l’adhésion de la population du Grand Equateur

En toute sérénité, Emmanuel Ramazani Shadary est en train de poursuivre sa campagne dans le Grand Equateur, en déroulant son programme et en obtenant l’adhésion des populations des provinces visitées. Et ce, pendant que de l’autre côté de l’opposition, on s’entredéchire, on se rentre-dedans, on s’injurie et on se déteste. Ceci, parce que certains, notamment la coalition Lamuka, ne veut pas parler d’élections, et le camp Fatshivit y va, mais sans conviction et naviguant à vue. Fait qui profite au candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), qui ne fait qu’engranger des points dans l’opinion publique. Ce qui présage sa victoire finale à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

Hormis l’accueil  chaleureux lui réservé lors de son arrivée le mardi dans la province du Sud Ubangi où Emmanuel Ramazani Shadary a passé nuit après avoir franchi l’étape du Nord Ubangi,  indique notre source, toute la population de ce coin du pays, toute tendance confondue, s’est mobilisée comme un seul homme  dans la matinée d’hier mercredi 05 décembre, pour ovationner le candidat de son choix.

Surpris de voir une foule compacte scandant des chants et cris d’allégresse devant sa résidence, le candidat numéro 13 qui est toujours proche de la population, l’homme de terrain, a fait une marche de quelques mètres avec de nombreux électeurs qui l’accompagnaient au lieu des audiences.

Ramazani Shadary qui connaît très bien les problèmes qui guettent  le Sud Ubangi,  s’est arrêté à mi-chemin pour parler avec ses électeurs, question de trouver des solutions idoines à leurs maux; une fois élevé  à la magistrature suprême. Cette mobilisation spontanée  de la population du Sud Ubangi, qui soutient à 100% le candidat du FCC,  augure un bon positionnement de Shadary dans cette province.

Lisala acquis à la cause de Shadary

Toujours selon nos envoyés sur place, la ville de Lisala a vibré hier mercredi 05 novembre, au rythme d’une ambiance  électrique, à l’occasion de l’accueil réservé au candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary. C’est une marée humaine qui a accompagné Emmanuel Ramazani Shadary et toute sa délégation, composée  de José Makila, Egbwake Omer, Jeannine Mabunda ainsi que d’autres figures de marque de la Majorité présidentielle (MP), de l’aérodrome jusqu’au stade Papa Raphaël (au niveau local) qui était noir de monde.

Le candidat numéro 13 à la présidentielle a, avant de tenir son discours, tenu à remercier la population de Lisala pour le soutien indéfectible dont elle a fait montre. Aussi Emmanuel Ramazani Shadary a-t-il promis à cette population qu’une fois élu, il lutterait contre les érosions qui enclavent cette ville.  Autres problèmes évoqués  par le candidat sont: l’assainissement de l’appareil judiciaire, la gratuité de l’enseignement primaire, la réhabilitation des routes, l’emploi des jeunes,  etc…

Bumba se range derrière Shadary

Les choses s’accélèrent vite avec le candidat du Front Commun pour le Congo. Tout se passe également bien dans le Grand Équateur où un accueil chaleureux lui est réservé à chaque étape. Parti de Gemena mercredi 05 décembre 2018, Ramazani Shadary est arrivé à Lisala où il a été reçu dans un scénario qui rappelle l’époque où feu le Maréchal rentrait dans sa ville natale de Lisala. De l’aéroport au centre-ville, des foules folles de joie ont accompagné le candidat du FCC.

Le numéro 13 a tenu en haleine pendant 45 minutes des foules amassées au stade papa Raphaël. « Les érosions, la réhabilitation de la grande artère qui va de l’aéroport au centre-ville, l’éducation, l’agriculture, la pêcherie industrielle et toutes les questions qui doivent rassembler les filles et fils de cette province et leur rendre leur dignité », ont été abordées par le n°13 qui a mis l’accent sur l’emploi des jeunes et la justice juste pour tous.

Après Lisala, direction Bumba, territoire-grenier agricole de la Mongala. Accueilli par les autorités locales, la présidente nationale de la ligue des femmes, Jeannine Mabunda, Jean-Pierre Lihau et d’autres dignes fils du coin venus de Kinshasa, Emmanuel Ramazani a également déployé son talent oratoire au stade Père Carlos de Bumba.

Il a sollicité les suffrages des électeurs pour être le 5ème  Président de la RDC après avoir été désigné par le Président Joseph Kabila Kabange. Il a promis que Bumba serait l’une de ses priorités une fois élu. « Car, Bumba a la capacité de nourrir toute la République. Il a promis de faire de Bumba une ville et de la doter d’un aéroport…. ».

Il sied de noter que dans sa suite, se trouvent des poids lourds du Grand Équateur comme José Makila, Omer Egbwake…et bien d’autres. « Mon programme est ambitieux et prometteur pour notre pays. Voilà pourquoi je n’attaque personne. Je défends mon programme », a -t-il martelé. Le candidat va  s’envoler jeudi matin pour Boende, chef-lieu de la Province de la Tshuapa, avant- dernière étape de sa campagne dans le Grand Équateur.

JMNK

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse