En battant les Eperviers du Togo: Les Léopards en quarts de finale

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est dans la simplicité et avec un moral de fer que les Léopards de la République démocratique du Congo, ont battu les Togolais, pourtant arrogants. C’était sans compter avec la détermination de tout un peuple, rangé derrière son chef, le Président Joseph Kabila Kabange, qui a mis les Léopards dans les conditions idéales pour mouiller le maillot et offrir au pays un trophée. Au regard de la prestation des Congolais, il est permis d’espérer à un trophée, d’ici la fin de la compétition. Par cette victoire, les Léopards auront démontré qu’ils demeurent une équipe certes ambitieuse, mais difficile à manœuvrer. C’est donc une équipe que l’adversaire a du mal à maîtriser, eu égard à ses richesses et qualités intrinsèques des joueurs. Cette victoire n’a pas laissé les Congolais dans leur globalité indifférents, ils ont inondé les principales avenues afin de fêter comme il se doit cette qualification. Les prochains adversaires des Léopards sont donc prévenus.

Les poulains de Jean-Florent Ibenge Ikwange, ont confirmé leurs ambitions, en se qualifiant d’une manière autoritaire dans un groupe dit de la mort. Ce, en battant les Eperviers du Togo lors du dernier match du Groupe C de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations /Gabon Total 2017 joué hier au stade de Port-Gentil. Score du match, 3-1 en faveur des Congolais hyper motivés à jouer le deuxième tour de cette CAN et pourquoi pas aller en finale, afin de remporter la Coupe. Un match qui a commencé à 100 km à l’heure de la part des Eperviers qui ont tenté les incursions dans le camp des Léopards, mais n’inquiètent tellement pas le portier congolais Matampi Vumi Ley. Sur une profondeur de Chancel Mbemba, Junior Kabananga Kalonji trompe, à la 28ème minute, le dernier défenseur togolais ainsi que son gardien. 1-0, les Léopards mènent au marquoir. Le jeu se poursuit et les coéquipiers d’Emmanuel Adebayor tentent l’impossible, mais n’y arrivent pas. A la 44ème minute, le meilleur buteur provisoire de cette CAN/Gabon 2017, Junior Kabananga (3 buts marqués), a raté une belle occasion de la tête qui est vite repoussée par le portier togolais. Les carottes sont presque cuites pour les 45 premières minutes et le score reste inchangé. C’est ainsi que l’arbitre sénégalais renvoie les deux équipes aux vestiaires pour la pause. De retour sur l’aire de jeu, c’est à la 53ème minute que l’international congolais Neeskens Kebano rate sa balle arrêtée après une faute sur Kabananga. Une minute après, soit à la 54ème minute, Firmin Mubele Ndombe alourdi la marque d’un lob exceptionnel. Ce, après que Marcel Tisserand ait renvoyé instantanément un dégagement du portier togolais. A la 56ème minute, Kebano essaye de tromper le gardien adverse, mais n’y arrive toujours pas. Enfin à la 58ème minute, l’attaquant de Fulham en Angleterre va céder la place à Paul-José Mpoku. Le jeu se poursuit et Jonathan Bolingi Mpangi se voit refuser un but pour une position litigieuse de Joyce Lomalisa au départ. Puis à la 69ème minute, le Togo réduit le score par son nouvel entrant Lama, après un bon travail d’Adebayor et Ayite. Ce n’est pas fini, car l’autre nouvel entrant de la RDC, Paul-José Mpoku monté à la place de Mubele, va inscrire, d’une balle arrêtée magnifique, le but du chaos à la 80ème minute. Cela étant, la RDC termine en tête du classement avec 7 points devant le Maroc qui en compte 6. La Côte d’Ivoire est éliminée avec 2 points et le Togo beau dernier avec un seul point. Les poulains de Florent Ibenge croiseront dimanche 29 janvier, en ¼ de finale, le deuxième du groupe D (Egypte, Ghana ou Mali). La joie immense pour le peuple congolais tout entier qui croit à une Coupe cette année. Les Congolais ont si bien exhibé leur danse fétiche « Fimbu fimbu chicotte ».

A la fin du match, le capitaine du Togo Emmanuel Adebayor qui décroche, a été honoré par les jeunes joueurs des Léopards de la RDC. Il en a profité pour dire au revoir au football actif. Sans oublier de signaler la belle prestation du capitaine rd congolais, Youssouf Mulumbu qui a joué toutes les nonante minutes du jeu. Il fait alors taire toutes les bouches qui proclamaient qu’il était en baisse.

Junior Kabananga meilleur joueur du match Togo-RDC

Signalons que Junior Kabananga a été élu, une fois de plus, meilleur joueur du match pour avoir frappé avec son troisième but et peser dans la défense togolaise.

Ibenge gagne le duel face à Claude Le Roy

A deux reprises, le sélectionneur principal de la RDC, Jean Florent Ibenge Ikwange sort tête haute face à son doyen, le français Claude Le Roy. Ce, après une victoire face au Congo Brazza à la Can/Guinée Equatoriale 2015 (4-2) et cette récente victoire face aux Eperviers du Togo (3-1). Bravo donc au sélectionneur congolais Florent Ibenge, qui n’a pas hésité d’aller vers le docteur Can pour l’encourager malgré l’élimination de son équipe le Togo.

(Bernetel Makambo et Gaby Mass)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse