En appui au Premier ministre Bruno Tshibala: La Lucha en marche de soutien ce samedi 29 juillet

par -
0 361
Bruno Tshibala et une délégation de la Lucha
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre Bruno Tshibala a échangé hier dans son cabinet de travail avec une délégation du mouvement citoyen Lucha, conduit par Eric Kasereka, son point focal pour la Rdc. Au sortir de cette audience, Eric Kasereka a expliqué qu’ils sont venus à la tête de cette forte délégation « mouvement citoyen Lutte pour le changement », la Lucha, pour apporter son soutien au Premier ministre Bruno Tshibala et à toute son équipe gouvernementale. Ensemble avec le Premier ministre, dit-il, nous avons passé en revue plusieurs questions, notamment celles qui sont liées à l’organisation des élections, à la publication du calendrier électoral et au social des Congolais.

« A l’issue de notre entretien, nous avons été convaincus qu’il était nécessaire de lui apporter notre soutien. Nous disons qu’à partir de ce jour, la Lucha est déterminée à défendre les idéaux qui ont pour objectif d’amener le pays de l’avant. Nous sommes déterminés à barrer la route à toute personne ou tout individu qui, au nom de la jeunesse, va continuer à aller vendre la mauvaise image de la Rdc », dit-il, avant d’ajouter que nous avons été heureux quand le Premier ministre nous a dit qu’il était disposé à nous recevoir à tout moment qu’il en sera besoin.

Face à l’appel lancé par une autre aile de la LUCHA qui parait être très radicalise, Eric Kasereka a préféré réitérer l’unité de la LUCHA. A l’en croire, la LUCHA reste une et indivisible. Personne ne peut parler en dehors du point focal de la Rdc et prétendre qu’il va lancer un appel à une mobilisation sans que nous soyons au courant. Dans cette délégation, il y a des militants qui sont venus de Goma, de Lubumbashi et pour nous, ensemble avec tous les autres militants, nous avons convenu que nous allons organiser une marche de soutien le samedi 29 juillet 2017. L’itinéraire ira du Pont Cabu, jusqu’à l’échangeur de Limete.

Et d’insister sur le fait qu’il n’y a pas de marche de mobilisation le 31 juillet. « Nous mettons en garde toute personne qui fait circuler de fausses informations dans les réseaux sociaux et dans certains médias. Il n’y a pas de marche. S’il y en a une, c’est pour une autre organisation et non la LUCHA », précise-t-il. Ainsi, toute personne qui se fait arrêter ce jour là, n’est pas un militant de la LUCHA. Donc, c’est une mise en garde pour toute personne qui va oser dire qu’il y a la marche le 31 juillet. La notre est prévue le 29 juillet et non le 31 juillet 2017.

En tant que point focal de la LUCHA/RDC, Eric Kasereka  demande à tous les militants qui pensent mener le combat en dehors du pays de revenir. Parce qu’on ne peut pas militer pour sa maison en étant chez le voisin, sans savoir ce qui se passe chez sois réellement. Il rassure que la LUCHA n’est pas manipulée par les politiciens.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse