En 91 ans de vie: Antoine Gizenga, sept décennies consacrées à la politique

par -
0 524
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il ya cinq jours, le mercredi 5 octobre 2016, le Patriarche Antoine Gizenga Funji, secrétaire général et chef du Parti Lumumbiste Unifié, PALU, a soufflé sur 91 bougies de sa vie sur cette terre. Il est né le 5 octobre 1925 à Mushiko, territoire de Gungu, district du Kwilu dans la province du Bandundu.

L’occasion faisant le larron, cet anniversaire a été célébré de plusieurs manières dans plusieurs états-majors de ce grand parti politique du pays de Lumumba. Ceci parce que si d’un côté le vieux Antoine Gizenga venait d’accomplir 91 années de vie sur terre depuis sa naissance, il veniat aussi de consacrer sept décennies de sa vie à la politique.

Saisissant cette opportunité, le Professeur Edouard Aimé Gatembo, cadre du Palu et bourgmestre de la commune de Kimbanseke lui a adressé un message de vœux, de bonheur et de santé tout en lui disant que peu nombreux sont les Congolaises et Congolais qui atteint cet âge de 90 ans et plus. Peu aussi sont des congolais qui ont consacré et qui consacrent encore leur vie à la politique.

Sur ce volet, le professeur Gatembo fait savoir que rares sont les pères de l’indépendance qui sont encore en vie et qu’Antoine Gizenga est le seul et vraiment le seul a consacré sa vie à la cause congolaise et d’ajouter : « Si les Congolais vous écoutaient, nous ne serions jamais dans cette situation désastreuse ».

Poursuivant son message, le Professeur Gatembo dit : « A ce moment difficile que traverse notre cher pays et consécutivement à l’évolution des travaux du Dialogue politique, votre longue expérience en la matière, peut faire profiter à ce forum de trouver des solutions idoines à l’alternance politique qui se dessine en République Démocratique du Congo ».

Il termine en disant que : « Les Congolais restent convaincu que le jardin qui doit remplacer la forêt de gros arbres est dans nos murs et que nous allons le cultiver avec ensemble avec vous le laboureur et nous les enfants ».

« PALU » le plus veux parti politique congolais

Proche de Patrice Lumumba, chef du Parti solidaire africain (PSA), Gizenga a été Vice-Premier ministre en 1960 et 1961 et Premier ministre de la rébellion en 1961. Son gouvernement à Stanleyville (Kisangani actuelle) a été reconnu par 21 pays d’Afrique, d’Asie, et d’Europe de l’Est en février 1961.  Il a été emprisonné à Bula-Mbemba de janvier 1962 à juillet 1964, il sera libéré après que les membres du MNC-L avec à leur tête Antoine Kiwewa exigent sa libération. Déjà, le 25 septembre 1962, le Sénat avait défié Kasa-Vubu en votant une résolution qui exigeait la libération immédiate d’Antoine Gizenga. Le même jour, une manifestation conjointe MNC/L et PSA est organisée pour la libération de Gizenga. Le pouvoir réagit fermement : sept députés lumumbistes sont mis aux arrêts le 29 septembre. La mise en congé du Parlement est applaudie par toute la presse. C’est la même réaction au niveau des syndicats importants : UTC, FGTKCSLC et la redoutable Union générale des étudiants congolais (UGEC), mais qui exigent aussi l’extension de la mesure au gouvernement taxé d’incompétent et de corrompu.

À l’opposé, les partis politiques de l’opposition lumumbiste, majoritaires au Parlement, vont déterrer la hache de guerre. Ils se réunissent du 29 septembre au 3 octobre et vont créer à Léopoldville le Conseil national de libération (CNL) le 3 octobre. Le CNL vise à s’opposer aux mesures prises le 29 septembre et renverser le gouvernement Adoula. Le CNL était à la base de la rébellion muleliste qui va conquérir durant l’année 1964, les trois-quarts du pays. Et sera scindé en deux blocs : le MNL/Gbenye avec Soumialot, Laurent Désiré Kabila ; et le MMNL/Bocheley avec Antoine Gizenga, Pierre Mulele, Lubaya, Pauline Lumumba.

On retiendra qu’à peine venait-il de sortir de la prison de Bula-Mbemba que Gizenga fonda le PALU. Cela, nonobstant le refus catégorique d’autres dirigeants lumumbistes dont ceux du MNC : Antoine Kiwewa et Alexandre Mahamba. C’était le 24 août 1964…

Ceci démontre à suffisance que le PALU est le plus vieux parti politique en République Démocratique du Congo.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse