Emploi et prévoyance sociale

par -
0 799
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Vodacom Congo s’investit pour des avantages sociaux de ses travailleurs

Cette société a l’ambition de rester le leader sur le marché congolais des télécommunications pour les décennies à venir. Et pour ce faire, elle s’est décidée de continuer à investir, pas uniquement dans ses réseaux et systèmes, pas uniquement dans sa stratégie commerciale, mais également dans ses ressources humaines. Raison pour laquelle, la journée de lundi 13 juillet 2015 est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de Vodacom Congo, parce qu’elle correspond à la signature de la convention collective entre la société et ses agents.

La société de télécommunication Vodacom Congo a procédé, lundi 13 juillet dernier, à la signature de la convention collection avec sa délégation syndicale. C’était en présence de Mme Angélique Inzun, Secrétaire générale du Travail, représentant ainsi le Vice-Premier ministre de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale.

Avant de procéder officiellement à cette signature avec le président de la délégation syndicale de Vodacom, Mme le Directeur général de Vodacom Congo, Murielle Lorilloux, a souligné que ce jour est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de Vodacom Congo. « Car, il consacre les vertus du dialogue social si vital à la bonne marche de toute entreprise. Pour Vodacom Congo, cette vertu se cristallise par la signature de la présente convention collective. Nous l’avons obtenu ensemble, comme le fruit de plusieurs mois de négociations entre les travailleurs représentés par la délégation syndicale, sous l’égide de l’Intersyndicale, et la Direction générale », a-t-elle dit.

Elle a indiqué queVodacom Congo a l’ambition de rester le leader sur le marché des télécommunications congolais pour les décennies à venir, et pour ce faire, « nous allons continuer à investir, pas uniquement dans nos réseaux et systèmes, pas uniquement dans notre stratégie commerciale, mais également dans nos ressources humaines ».

Les avantages de ladite convention

Avant d’être une convention collective, a déclaré la patronne de Vodacom, ce document représente d’abord l’ensemble des avantages d’être un employé de Vodacom Congo. « C’est ce qui m’importe le plus ». Ce contrat comporte plusieurs avantages, a-t-elle rassuré.

Notamment : il est désormais possible à un agent de planifier son voyage grâce au pécule de congé qu’assure la convention collective. Et pour montrer que Vodacom Congo est un vrai partenaire de l’éducation, la convention collective prévoit également une participation à la prise en charge de la scolarité des enfants des agents en allouant un montant annuel à cet effet, en plus du prêt scolaire.

Le treizième mois sera payé à tous les agents au mois de décembre accompagné d’un colis de fin d’année. Tous les intérims qu’effectueront  les agents seront rémunérés grâce à la prime d’intérim. La  convention assure également une excellente prise en charge en cas de décès des agents, de leur conjoint, des enfants ou des parents. Aussi, une navigation gratuite sur internet avec des forfaits que les agents recevront mensuellement.

Mais, au-delà de ces avantages financiers, a ajouté la patronne, Vodacom Congo a aussi toujours eu à cœur le développement de ses employés. « Nous l’avons toujours fait, à travers notre programme compréhensif d’intégration allant de la bourse Moto Molo pour les jeunes diplômés d’Etat, en passant par notre programme Elite focalisé sur les diplômés universitaires, Colombus dans l’acquisition des compétences professionnelles à l’international jusqu’à toutes les formations de renforcement des capacités que Vodacom assure à tous ses employés », a signifié Murielle Lorilloux.

Elle a également fait savoir que Vodacom Congo a toujours été le précurseur dans la promotion de la diversité et la richesse culturelles au sein de l’entreprise, notamment celle du genre en offrant un cadre de travail et des conditions de congé maternité avantageuses pour toutes les femmes de Vodacom Congo avec 16 semaines de congé payé.

Auparavant, le président de la Délégation syndicale de Vodacom, M. François Matete avait déclaré que cette convention collective est comme le bébé de l’entreprise. « Nous l’avons porté avec beaucoup de douleurs, des négociations ». Comparativement à la douleur d’enfantement, paraphrase-t-il, dès que l’enfant est né, on oublie toutes les douleurs. « Dès maintenant, une nouvelle coutume est née, la coutume des conventions collectives, des avantages, des négociations… Cette convention projette de l’espoir devant nous ».

Pour M. Matete, cette convention est une chose, et son application en est une autre. Voilà pourquoi il invite les agents de Vodacom à plus d’ardeur au travail afin que cette convention collective ne soit pas un mort-né.

La Secrétaire générale à l’Emploi, Mme Angélique Inzun, dans son mot de circonstance, a rassuré que cette convention collective a été obtenue sans contraintes et elle sera respectée sans contraintes. Ainsi, encourage-t-elle toutes les deux parties de continuer ce dialogue constructif en vue d’un meilleur rendement de l’entreprise.

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse