Emission « Make Up »: Rose Masangu revient sur cette vitrine de la mode

par -
0 718
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans la ville de Kinshasa, la mode occupe une place de choix dans la vie d’un chacun. l’Agence en communication Anema Service Media propose aux Congolais une émission qui traite de cette thématique sans passion, avec des sujets exploités en présence des invités selon le choix rédactionnel. Pour en savoir un peu plus sur « Make Up », « une valeur ajoutée », Rose Masangu, Coordonnatrice de cette agence, s’est confiée au Quotidien L’Avenir pour expliquer aux lecteurs les ambitions de cette émission qui se focalise éssentiellement sur le modélisme et le stylisme en RDC.

Rose Masangu, Coordonnatrice Anema Services Media

Pouvez-vous, Madame, présenter votre agence aux lecteurs de L’Avenir ?

L’Agence Anema Service Media, qui est dirigée par M. Blaise Kavula, est une entreprise de communication et de production qui produit l’émission Make Up. En un mot, je suis coordonnatrice de l’Agence qui produit l’émission Make Up.

Que diriez-vous du contexte qui vous a poussé à créer Make Up ?

C’était juste un constat qui part du fait que dans notre pays, il est difficile de voir des mécènes, des personnalités ou des décideurs soutenir les stylistes ou les modélistes. Et nous avons résolu à créer une émission, pour faire la promotion de la mode et des stylistes. D’ailleurs, on n’est pas le seul, mais pour nous, c’est une nouvelle émission avec son feeling.

Pour nommer notre œuvre, on n’est pas parti loin. On l’a nommé Make Up, qui signifie « ajouter sur », « valeur ajoutée ». Même si dans le jargon habituel, Make Up offre une autre signification « maquillage ». Pour nous, c’est la valeur ajoutée qu’on veut apporter dans tous les domaines de la vie, tout en focalisant plus notre attention sur la mode, le stylisme et le maquillage.

N’est-ce pas parce que vous avez constaté que le Congolais s’habillait mal ?

Surtout pas. Déjà, le Congolais est réputé sapeur. Sous d’autres cieux déjà, l’on nous appelle « zaïrois », bien sapé, bien parfumé, nous aimons l’extravagance, nous aimons de bien nous présenter, être propre.

Quelle est votre touche particulière ?

Dans ce domaine, nous apportons la promotion des stylistes et modélistes. Puisque les stylistes se débrouillent seuls avec leurs propres moyens, nous nous sommes dit que cette émission ferait leur échos, tout en étant une vitrine d’exposition de leurs produits et services.

L’émission Make Up s’adresse à quel public ?

Elle s’adresse à Monsieur tout le monde : les jeunes, les vieux, les mamans,… on n’a pas de public cible. Et l’émission, en soit, ne dure que 26 minutes composée de différentes rubriques. Il y a par exemple une rubrique qui concerne les photos publiées sur notre page facebook que le public va voter et aussi le « clip selfie ». Au-delà de ça, nous avons un invité permanent dans chaque émission. Nous n’avons pas de critères pour inviter, mais seulement la touche particulière dans l’habillement, dans la démarche, dans la façon de travailler. C’est de cette manière qu’on peut détecter n’importe qui dans le Monsieur tout le monde.

Quels sont les objectifs poursuivis par votre émission ?

Make Up a un objectif, c’est être Make Up. Si nous restons dans le jargon, quand on parle de maquillage, il faudrait bien s’entretenir, s’habiller, se maquiller,… ne jamais se sous-estimer. Mais dans un plan large, nous voulons que chacun de nous apporte une valeur ajoutée dans tout ce qu’il fait. C’est cela le sens de notre engagement.

Comment justifiez-vous le choix porté sur la Rtg@?

D’abord son programme, cette chaîne de télé présente un programme diversifié où tout le monde se retrouve.

… Pensez-vous que la Rtg@ vous permettra d’atteindre votre objectif ?

Avec son audience, la Rtg@ est mieux dans le sondage. On est seulement à la quatrième diffusion, mais nous recevons plusieurs appels entrants et de nouveaux contacts sur les réseaux sociaux après chaque émission diffusée dimanche et rediffusée mardi.

A Kinshasa, il y a plusieurs événements sur la mode. Avez-vous des partenaires ?

On a couvert la 3ème édition du Congo Fashion Week. C’est parmi, d’ailleurs, nos premières émissions tournées dans Make Up. Maintenant, nous sommes derrière les stylistes, les défilés de mode, les modélistes, les artistes…

Onassis Mutombo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse