Elu au poste de Rapporteur adjoint du Sénat: Moïse Nyarugabo célébré par la communauté Mulenge

par -
0 461
De g à d, Edouard Mokolo wa Pombo, Léon Kengo wa Dondo, Moïse Nyarugabo, Azarias Ruberwa et Modeste Bahati, respectivement 1 vice-président du Sénat, Président du Sénat, Rapporteur Adjoint du Sénat, Vice-président de la République honoraire et ministre sortant de l’Economie. Ph/Pius Romain Rolland
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La  Communauté Banyamulenge du Sud-Kivu vivant à Kinshasa a célébré samedi 26 novembre courant, à Béatrice Hôtel, l’élévation de leur digne fils Moïse Nyarugabo Muhizi, Sénateur au rang de Rapporteur adjoint du Sénat, en remplacement de Jean-Pierre Lola Kisanga, élu gouverneur de la province du Haut Uélé. Son élection comme Rapporteur adjoint de l’une de chambres jumelles du Parlement est intervenue le 17 octobre 2016, vote qui est un aboutissement d’un parcours d’un homme sans complexe, courageux, issu d’un parti politique qui n’a pas d’assise parlementaire sur qui, ses pères sénateurs ont jeté leur dévolu en lui confiant les responsabilités au bureau du Sénat comme Rapporteur adjoint.

La cérémonie a été honorée des personnalités politiques du pays, notamment le Président du Sénat Léon Kengo wa Dondo, le Premier Vice-président Edouard Mokolo wa Pombo, le vice-président honoraire de la République Me Azarias Ruberwa, les sénateurs, députés nationaux, membres du Gouvernement, officiers supérieurs de la police, le Président de la Ceni Corneille Nangaa et les membres de la plénière de la Ceni, etc. La présence de ces personnalités transmet un message de gratitude envers tous ceux qui ont concouru d’une manière ou d’une autre à la survenance de ce moment de joie. Joie pour tout les Congolais épris de valeurs démocratiques ; pour toutes les communautés du SudKivu présentes à la cérémonie, mais aussi la joie de la communauté Banyamulenge qui les reçoit en ce jour mémorable.

Après la prière dite par l’Honorable André Mavungu, c’est Charles Mukiza, Président de la Communauté Banyamulenge vivant à Kinshasa qui a dit le mot de circonstance, axé sur le cursus universitaire, professionnel et sa carrière politique. « Nous remercions plus particulièrement les honorables sénateurs qui ont trouvé en ce fils du pays, les qualités à mettre à l’actif de cette institution en vue d’un bilan on ne peut plus performant…nous exprimons nos sentiments de gratitudes », a dit le Président de la Communauté Banyamulenge.

Qui est Moïse Nyarugabo ?

Cependant, Moïse Nyarubago vint d’une communauté insignifiante du Sud-Kivu, né à Katongo le 05 janvier 1966, originaire du Groupement de Bijombo, dans le haut plateau de Mulenge, chefferie de Bavira, territoire d’Uvira. « C’est une date qui nous rappelle justement celle du 17 octobre 2016, parce que c’est cette date de naissance qui a beaucoup joué comme variable de réussite, de son élection au Sénat », a rappelé le Président de sa communauté.

Il est détenteur d’un diplôme en Droit de Master  de l’University of South Africa   une licence en Droit de l’Université de Lubumbashi, un diplôme d’Etat en Pédagogie général à l’Institut Bwana inchi au Sud-Kivu. Il a successivement exercé les fonctions suivantes : enseignant et proviseur à l’école secondaire ; juge au Tribunal de Paix Ruashi/Kapemba à Lubumbashi ; avocat à la Cour d’Appel de Lubumbashi, puis de Kinshasa-Gombe ; Coordonnateur des projets ; chef de service puis chef de département juridique et de Ressources Humaines à World Vision International. Secrétaire Général de la Présidence de l’AFDL depuis 1996 ; Secrétaire particulier et Directeur de Cabinet de feu Laurent-Désiré Kabila, Président de la République jusqu’à la prise de pouvoir en mai 1997 : Secrétaire Général de la Présidence de la République, Secrétaire Général de l’Obema en juillet 1997; PDG ai en février 1998.

Août 1998, désigné Vice-président du RCD avec Wamba Dia WAmba comme président. Le 24 janvier 1999, désigné Premier vice-président et Arthur Zahidi Ngoma son adjoint du RCD ; le 19 mai 1999, il devient deuxième vice-président du RCD et Ondekane premier vie-président et docteur Ilunga Emile président du RCD. Octobre 2000, désigné Chef de Département de Justice, Droits Humains et Règlement de Conflits avec Docteur Onusumba, président du RCD et Maitre Azarias Ruberwa comme SG du RCD. En 2003, il devient Secrétaire Général du RCD pour quelques jours lors de la réunification du pays. Signataire de l’Accord de Lusaka     et a participé au Dialogue inter-congolais à la commission ayant rédigé la Constitution de la transition. Juillet 2003, désigné député national sur la liste du RCD   et président du Groupe parlementaire ; août 2005 nommé PCA de la Sonas ; Octobre 2006 nommé ministre de l’Economie nationale pour 111 jours, après quoi, il est élu Sénateur pour la Ville de Kinshasa en février 2007. « Il est connu pour son franc parlé, un fin négociateur, un juriste qui fait des analyses pertinentes et percutantes, un débateur redoutable qui exprime ses opinions avec fermeté, conviction mais aussi avec courtoisie », a renchéri Charles Mukiza.

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse