Eliminatoires Mondial/Russie 2018, RDC-Libye : les Léopards l’emportent, mais…

par -
0 157
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde/Russie 2018 s’est jouée le week-end sur toute l’étendue du continent africain. Pour leur part, les Léopards de la RDC qui ont joué les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye en Tunisie, l’ont emporté sur leurs adversaires du jour. 2-1, c’est le score qui a permis aux hommes de Florent Ibenge de totaliser 10 points derrière la Tunisie qui, après sa victoire de 4-1 face à la Guinée, s’adjuge 13 points. Le pied magique de l’omniprésent Cédric Bakambu à la 50ème minute, et celui du coriace Firmin Mubele à la 75ème, sont là les deux buts qui ont permis aux Léopards d’espérer encore un tout petit peu à la qualification. La Libye avait égalisé grâce à une frappe puissante de Musrati à la 69ème minute. Certes, il y a encore la course dans ce groupe A, car 3 points seulement séparent la Tunisie de la RDC. Sur ce, le sort de ce groupe sera connu lors de la 6ème et dernière journée. Dans un mois, les Congolais devront espérer à un faux pas (défaite seulement) des Aigles de Carthage face à la Libye. Le nul n’aura pas de place, car la Tunisie validera même son billet pour la qualification en cas de match nul. Est-ce la solidarité maghrébine sauvera la Tunisie ? Wait and see.

Pour Cédric Bakambu, l’inévitable attaquant et buteur des Léopards, il faudra attendre que la compétition se termine pour que les Léopards se rendent compte de leur sort, mais il faut continuer à croire. D’emblée, l’opinion doit reconnaître que la bêtise du match-retour face à la Tunisie à Kinshasa (2-2) pèse sur les hommes de Florent Ibenge.

Le ministre des Sports, Me Papy Niango, qui espère moins à la qualification des Léopards, remercie par ailleurs les Congolais vivant en Tunisie, et ceux venus de Kinshasa, pour avoir soutenu la sélection nationale lors du match face à la Libye.

Ibenge et ses choix

Pour le classement, l’on peut dire que le sélectionneur national des Léopards, Jean-Florent Ibenge Ikwange, a été bon dans ses choix. Avec une défense coriace, bien que privée de ses deux cadres dont Zakuani en perte de vitesse, et son stoppeur Merveille Bope blessé, l’on a aperçu un Wilfried Moke bien en forme et présent dans toutes les actions visant à contrecarrer l’adversaire. Mais pour le débutant Glody Ngonda, ce jeune Léopard doit encore s’habituer à jouer avec les vieux. Le milieu de terrain était un mur de résistance, car avec Chikito Lema Mabidi qui a signé son retour en sélection, et le capitaine Chancel Mbemba Mangulu, les Congolais n’avaient rien à s’inquiéter. Neeskens Kebano, le choix précieux du coach Florent, après sa blessure, a repris avec beaucoup plus d’énergie. Un autre Léopard qui a bien signé son retour, c’est Jordan Botaka, bien que certains de ses gestes fantaisistes n’aient pas donné. La rapidité de Firmin Mubele était au rendez-vous, jusqu’à marquer le but de la victoire en deuxième période. Cédric Bakambu reste le renard de surface redoutable. Enfin, parmi les remplaçants, seul le choix de Bolingi était irréfléchi, mais Kabananga s’est racheté en donnant la passe décisive qui a provoqué le but de la victoire. Ainsi, les sportifs congolais, comme le président de la FECOFA, Constant Omari, croient à ce groupe qu’il fait du bien lorsqu’il joue. Mais qui est le diable des Léopards ? La réponse viendra toujours.

(Altesse B. Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse