Eliminatoires Mondial/Russie 2018: Les Léopards quittent le Maroc ce mercredi pour Tunis

par -
0 366
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après l’international congolais du club Astana au Kazakhstan, Junior Kabananga,  meilleur buteur de la CAN-Gabon 2017, arrivé dans la soirée dominicale du 27 août 2017, les premiers attendus ont atterri aussi bien à Casa qu’à Rabat, et se sont même entraînés. Il  s’agit de Cedric Bakambu, Junior Ikoko, Neeskens Kebano, Remy Mulumba et Wilfried Moke. Ainsi, comme annoncé dans l’une de nos précédentes livraisons, c’est dans la nuit de ce lundi 28 août 2017 au mardi 29 août 2017 qu’a eu lieu à Rabat, le grand regroupement de tous les professionnels congolais ayant honoré leurs engagements contractuels avec leurs clubs sur le vieux continent…

Des sources sûres, tous les Léopards ont rejoint le Farah Maghreb Hôtel de Rabat, leur nouveau quartier général pour le stage de préparation de 3ème et 4ème journée des Eliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA-Russie 2018 contre la Tunisie.

La délégation des Léopards quitte le Maroc  dans la matinée du mercredi 30 août  2017 pour Tunis où Ibenge et ses poulains auront à s’entraîner dans la soirée avant de rejoindre Rades le jour suivant, soit jeudi 31 août 2017 dans la mi-journée. Ainsi, ils seront face aux Aigles de Carthage de la Tunisie le vendredi 1er septembre 2017 à 21h00’. Le match retour de la 4ème journée se jouera le mardi 5 septembre 2017 à Kinshasa à 18h00’, au stade des Martyrs. L’équipe quittera Tunis juste après le match par avion affrété pour rejoindre Kinshasa.

Florent Ibenge: « Nous allons en Tunisie pour avoir trois points »

Le sélectionneur principal des Léopards de la RDC, Florent Ibenge Ikwange affirme que tous les joueurs sont en bonne forme. Mais, il se dit être prudent face à une équipe de Tunisie qui s’est rajeunie : « C’est une nouvelle équipe,  avec un nouvelle entraineur, un nouveau système de jeu. C’est difficile pour nous, parce qu’on ne les connait pas bien. Mais, nous allons en Tunisie pour avoir trois points, puisqu’on est dans un championnat. Nous dévons plus compter sur nous, sur notre jeu, la façon qu’on aura les moyens de se défendre, afin qu’on rentre avec des points ».

L’heure est à la mobilisation

Pour le président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), Constant Omari Selemani, le 1er et le 5 septembre sont des dates qui doivent être inscrites dans l’histoire du football la RDC.

A cet effet, l’heure est à la mobilisation générale de part et d’autre. Dans son message à la nation, le président de la FECOFA appelle au soutien total de cette équipe nationale qui est peut-être à 180 minutes d’un retour historique dans la grande messe du football mondial.

« Nous sommes à la veille de deux rencontres capitales. Il vous souviendra, il y a quelques mois, nous avons lancé un projet intitulé « En route vers le Mondial Russie 2018 ». Le 1er et le 5 septembre sont des dates qui doivent être inscrites dans l’histoire du football de notre pays. J’en appel à l’unissons, à la conscience et à la mobilisation nationale. Nous avons les armes, les atouts et les valeurs. Ces deux rencontres vont décider de l’équipe qui ira au mondial dans ce groupe. Il y a six points à prendre et nous avons les capacités de les prendre. Nous avons besoin de vous peuple congolais. Que chacun là où il est implore le bon Dieu pour que nous gagnions ces matchs. Chacun congolais doit se sentir concerné par ces rencontres. Car c’est à travers le football que nous revivons, le sentiment national se retrouve à l’unisson et que nous relevons toujours la tête dans notre pays. Ces jeunes ont de l’ambition. J’ai la détermination que nous irons à la Coupe du Monde, 44 ans après. Le moment est venu …mais ne ratons pas cette occasion », a-t-il déclaré.

(Altesse B. Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse