Eliminatoires Mondial/Russie 2018: Les Léopards accueillent le Syli national de la Guinée le 6 novembre

par -
0 103
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après leur succès sur les Chevaliers de la Méditerranée (2-1) samedi 7 octobre dernier à Monastir en Tunis, les Léopards de la RDC seront face au Syli national de la Guinée le 06 novembre prochain. Match comptant pour 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde/Russie 2018.

Les hommes de Florent Ibenge n’auront pas d’autre choix, sauf celui de l’emporter sur leur propre sol. Ceci parce qu’en cas de faux pas (défaite seulement) des tunisiens, les Congolais pourront espérer prendre part à la prochaine édition du Mondial. L’écart étant de seulement 3 points, c’est-à-dire, 10 points pour la RDC et 13 pour la Tunisie, l’espoir pourra encore faire vivre les Léopards.

Constant Omari craint toujours

Après ce match de la 5ème journée des éliminatoires face à la Libye, le président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), Constant Omari Selemani, bien que content de la victoire de la RDC, pense que tout a été gâché à Kinshasa avec le nul concédé face à la Tunisie. Et c’est ce qui a fait que les Congolais perdent leur destin en main. Les chances pour une possible qualification sont extrêmement faibles au regard de la situation actuelle au niveau de ce groupe A.

« Tout a été gâché à Kinshasa avec le nul concédé (2-2) devant les Tunisiens qui les a mis en tête du classement du groupe A. Je ne me fais donc pas d’illusion. Comme ils contrôlent la situation avec les moyens dont ils disposent, je ne vois pas les Libyens qu’ils recevront chez eux, à domicile, lors de la dernière journée, les déranger. Tournons plus tôt vers l’avenir en pensant à la Coupe d’Afrique des nations à préparer sérieusement pour aller à la phase finale. Je ne me fais pas d’illusion, je suis réaliste », a-t-il déclaré à l’Agence Congolaise de Presse.

Les joueurs restent optimistes

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, le défenseur de Konyspor (D1/Turquie), Wilfried Moke n’est pas très heureux comme la plupart de ses coéquipiers, mais espère un miracle lors de la dernière journée.

« Une victoire mais avec un gout amer…Le combat continue. Dieu est au contrôle », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, Marcel Tisserand a salué cette victoire arrachée en déplacement. « On ne pouvait pas faire plus, on a gagné le match. Comme on savait dès le début, on n’a plus les choses en main. Ça fait mal, mais Il nous reste un match, on verra comment cela va se passer. On n’a pas de choix, on doit juste gagner notre prochain match. Aujourd’hui (Nldr Libye-RDC), c’est l’expérience et surtout la qualité qui a fait la différence, nous avions été mieux qu’eux. Nous avions même raté encore plus d’occasions de buts. Mais le plus important était de gagner», a dit le défenseur de Wolfsburg.

Pour le capitaine Chancel Mbemba Mangulu, il faut continuer à croire en cette qualification. Il reste encore une chance avant de terminer ces éliminatoires. « Merci à vous tous pour le soutien. Nous croyons encore. Rien n’est impossible ! », a-t-il écrit dans les réseaux sociaux.

(Altesse B. Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse