Elevage des insectes comestibles: Une préoccupation majeure pour la RDC et la FAO

par -
0 1750
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages des femmes en général et ceux des enfants en particulier au travers la promotion de l’élevage des insectes comestibles demeure une préoccupation majeure pour la RDC et le Fao. Sur ce, la République démocratique du Congo en collaboration avec la Fao ont lancé dernièrement un projet pilote d’appui à la promotion de l’élevage des insectes comestibles et de l’entomophagie au sein de la Rd Congo. Projet avec comme objet : «  mettre en place un cadre favorable à la production et au développement durable des insectes comestibles ainsi que la promotion de l’entomophagie ».

Ce projet est financé à 100% par la FAO dans le cadre de son programme de Coopération Technique à hauteur de 247. 000 dollars américains. Ce projet qui ne dure que deux ans, est une réponse effective à la requête formulée par le gouvernement congolais visant ainsi à l’amélioration de la securité alimentaire et nutritionnelle et aussi le revenu des ménages de Kinshasa, principalement les femmes, les enfants et les jeunes. Kinshasa la capitale et la province de Bandundu sont la principale cible de ce projet et sera exécuté en étroite et franche collaboration avec le Ministère de l’Environnement, précisément avec la Direction du Développement Durable.

Ce projet entre dans le cadre de l’objectif du gouvernement de la RDC qui consiste à limiter les importations alimentaires par l’approche, «  le Congo nourrit les Congolais », affirme le Représentant de la FAO, M. Ndiaga Gueye. D’où, les études réalisées par la FAOs concernant les insectes indiquent que ces derniers sont constitués en moyenne d’environ 75% de protéines contre 43% seulement pour des viandes traditionnelles. A en croire M. Ndiaga Gueye, outre de grandes quantités de minéraux (calcium, magnésium, fer, zinc, phosphore, ….) et de nombreuses vitamines, ces petites bêtes constituent beaucoup moins de graisses que d’autres formes de viande. C’est justement pour ces mêmes raisons qu’elles ont fait une entrée remarquée dans le programme mondial de lutte contre la malnutrition infantile dans plusieurs pays du monde.

Le Projet touche 5 millions d’enfants

En effet, le gouvernement congolais appuie la FAO avec son programme car cela a enrichi le ministère de l’Agriculture, Pêche et Elevage. Ce programme contribue à la lutte contre la malnutrition qui touche plus de 5 millions d’enfants et qui se trouve être la deuxième cause de mortalité infantile élevée observée dans le pays après le paludisme, renseigne le Représentant de la FAO.

Ce présent projet prévoit en outre de renforcer les capacités de 200 élévateurs sur les techniques d’élevage d’insectes comestibles. Par ailleurs, les insectes   les plus consommées à Kinshasa retenus sont : les Grillons (makelele), la chenille Cirina forda (mikwati), la Sauterelle ( Pasu), et le Criquet. Egalement, le projet prévoit d’implanter un Centre de Promotion de l‘Elevage d’Insectes Comestibles (CPEIC), doté d‘une collection nationale pour la conservation ex situ des ressources génétiques des insectes.

Hormis la mission de promouvoir l’élevage commercial des insectes comestibles dans le pays, de créer et de renforcer les capacités nationales des professionnels du domaine, le Centre sert comme une banque de gènes d’espèces d’insectes comestibles dans le pays. Vulgariser l’utilisation et la commercialisation des insectes pour la lutte contre la malnutrition, l’insécurité alimentaire et la pauvreté des ménages au niveau urbain, périurbain et dans les zones à fortes pressions démographique pour réduire les effets sur le foncier et la biodiversité, est aussi l’une des missions incluses par ce centre.

Nous saluons l’initiative prise par la RDC et le programme de la FAO sur cette matière. Et nous les encourageons pour ce fait et leur demandons, à l’instar du ministre de l’Industrie, de faire en sorte que les Congolais consomment congolais. Et que le « made in Congo » soit vécu concrètement.

(Charlie Muepu/ Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse