Elections du 23 décembre 2018: L’Action Alternative pour le bien-être et le changement (AAB) vient renforcer la MP

par -
0 383
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Fini le doute d’hier. Les Congolais sont désormais sûrs d’aller aux urnes le 23 décembre 2018 pour se choisir leurs représentants à tous les niveaux.  La Majorité présidentielle, consciente de ces enjeux et déterminée à conserver le pouvoir, n’a pas du temps à perdre. Ses partis politiques se préparent chaque jour conformément à la loi électorale. C’est dans cette optique qu’il faut situer l’initiative de certains partis politiques  ayant pignon sur rue  de  créer le 8 mars dernier un regroupement comme l’exige la loi électorale afin d’atteindre le seuil de représentativité lors des prochaines élections. 17 partis politiques membres effectifs de la Majorité politique ont bien compris la nécessité de se mettre ensemble, car dit-on, l’union fait la force.  Dans un échange enrichissant avec la presse le week-end passé,  les représentants de l’AAB réunis au Fleuve Congo Hôtel ont expliqué le sens de cette plate-forme appelée à survivre au-delà des élections en se transformant en Groupe parlementaire dans le noble but d’obtenir les meilleures conditions possibles de la population congolaise.

L’AAB dont les partis membres sont fonctionnels et encrés dans la société congolaise vise entre autres objectifs suivants : réussir un grand score électoral en dépassant le seuil de représentativité, consolider la Majorité présidentielle par la conservation du pouvoir, contribuer à l’assainissement du climat socio-politique, promouvoir la bonne gouvernance, défendre et sauvegarder l’indépendance et la souveraineté nationales, défendre le libéralisme économique, consolider la solidarité nationale et la justice sociale distributive et enfin, promouvoir les droits humains.

L’AAB qui fera sa sortie officielle dans les prochaines semaines ne ferme pas ses portes à d’autres formations politiques soucieuses de contribuer à la stabilisation du processus démocratique en République Démocratique du Congo.  Dans son mot de circonstance, le président de l’AAB a précisé que seuls les hommes qui se connaissent bien peuvent marcher ensemble. Une façon pour lui de préciser qu’avant de se mettre ensemble, tous ces partis politiques et leurs responsables se connaissent bien et nourrissent le désir d’accomplir des grandes choses ensemble.  L’opposition est tout à fait exclue de ce regroupement qui ne

Comme indiqué ci-haut, l’Action Alternative pour le Bien-être et le changement ( AAB) est un regroupement politique  de 17 partis  membres de la Majorité Présidentielle dont l’ACDP, l’AFPC, l’ABG, CDTU, CDFU, ECT, FDP, FC, LDC, MRL, PNR, RDDP,… Quant à lui, le comité directeur compte sept membres : Baitsura Musowa Schadrack (ECT) : président ; Ndaya Luseba Gisèle (CDTU) : 1er vice-président ; Kakwata Nguz Thierry Patrick (MRL) : 2eme vice-président ; Itika Iluwa Adelard (ABG) : Rapporteur ; Akilimali Munganga (RACO) : rapporteur adjoint ; Monganga Lipula (AARC) : trésorière ; Liyota Njoli Bienvenu (ADCP) : trésorier adjoint. Notons enfin que la constitution de l’AAB obéit à une cartographie électorale bien étudiée et structurée, en tenant compte des réalités socio-politiques de la RDC.

(Muntu Bualu)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse