Election des membres des bureaux des Assemblées provinciales

par -
0 2739
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La MP rafle la mise

  • La Subdivision de la République Démocratique du Congo en 26 provinces, telle que consignée dans la Constitution, n’est plus un conte de fée. Elle se concrétise, depuis samedi 12 mars 2016, avec le scrutin électif des membres de différents bureaux des Assemblées provinciales dans les 21 nouvelles provinces redimensionnées
  • Cela, parce que depuis le 28 février 2015, le Chef de l’Etat Joseph Kabila avait signé une ordonnance présidentielle portant la loi de programmation déterminant l’installation de nouvelles provinces de la République ; et que le Gouvernement de la République y avait nommé, à titre provisoire, les Commissaires spéciaux et leurs adjoints

Les Assemblées provinciales de 21 nouvelles provinces de la République Démocratique du Congo ont, désormais leurs bureaux définitifs que leurs animateurs. Ce, aux termes des scrutins qui se sont déroulés le samedi 12 mars 2016, sur l’ensemble des nouvelles provinces redimensionnées. Il s’agit des provinces du Bas-Uélé, Equateur, Haut-Katanga, Haut-Lomami, Haut-Uélé, Ituri, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Kwango, Kwilu, Lomami, Lualaba, Mai-Ndombe, Mongala, Nord-Ubangi, Sankuru, Sud-Ubangi, Tanganyika, Tshopo et Tshuapa.

Sinon, avec l’élection des membres des bureaux définitifs des Assemblées provinciales, la balle est dans le camp de la Ceni, devant organiser l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des 21 provinces, prévue le 26 mars 2016, en ce que les différents bureaux ont la latitude de superviser ladite élection.

Aux termes de ce scrutin des membres des bureaux définitifs, les institutions de la République se normalisent. Ce, après la contestation dans les états-majors des partis politiques de l’opposition à la nomination des commissaires spéciaux, malgré l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

Ce scrutin a lieu, conformément au calendrier réaménagé publié dernièrement par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), en prévision de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs.

Les résultats du vote indiquent que la Majorité présidentielle a raflé la mise, en ce qu’elle a emporté haut la main dans les différents bureaux, où la majorité des présidents des organes délibérants provinciaux sont de ce regroupement politique présidentiel. C’est le cas de la province de l’Ituri où la MP a tout pris en ce que le Président de l’Assemblée provinciale de l’Ituri est le Codeco Udaga Jozoo, le Vice- Président est le PPRD Adjio Gidi, le Rapporteur le PPRD Ngbadego Ferdinand, la Rapporteure Adjointe, l’indépendante Jeanine Ditsove, Questeur, le PPRD Kstanabo Floribert. Dans la province de la Tshopo, c’est Joël Bofando de l’AFDC élu président, vice-président Senghor Agbodu du PDC/MP.

Le MLC contrôle la présidence des Assemblées provinciales issues de l’ex Equateur

Le Parti de Jean-Pierre Bemba Gombo n’a pas encore dit son dernier mot dans cette sphère politique où, il s’affiche en pole position dans les provinces issues de l’ancien Equateur. C’est dire que le MLC remporte la présidence des bureaux définitifs des Assemblées provinciales du Nord-Ubangi, de la Mongala et de la Tshuapa. Dans le Sud-Ubangi, c’est le PPRD qui a remporté la présidence de l’Assemblée provinciale alors que dans la nouvelle province de l’Equateur, c’est un indépendant qui a été élu président.

C’est le résultat des élections des membres des bureaux définitifs des Assemblées des provinces issues du démembrement de l’Equateur. Le bureau de l’Assemblée provinciale du Nord-Ubangi qui sera présidé par Jacob Mbelewa, est dominé par les membres du parti de Jean-Pierre Bemba. A la Mongala et à la Tshuapa, les présidents des bureaux Bienvenu Moyengo et Marcel Losongo, tous du MLC, vont devoir composer avec des membres issus des partis de la Majorité présidentielle. Dans la province du Sud-Ubangi, c’est Jean-Gontran Ibambe du PPRD qui a été élu président du bureau de l’Assemblée provinciale. Il avait déjà dirigé l’ancienne Assemblée provinciale de l’Equateur avant le démembrement. Les autres membres du bureau de cette Assemblée provinciale sont du MLC. Dans la nouvelle province de l’Equateur, c’est un indépendant Lofandje Isangya Kulube qui prend la présidence de l’Assemblée provinciale. Le vice-président du bureau est Jonas Itongi du RCD.

La Majorité présidentielle contrôle les ex provinces du Kasaï Oriental, Lualaba, Bas-Uélé, Haut-Uélé, Tanganyika, Haut Katanga, Haut Lomami

Des membres des partis de la Majorité présidentielle ont été élus samedi 12 mars à la présidence de toutes les trois assemblées des provinces issues du démembrement du Kasaï-Oriental. Au Sankuru, Charles Mpongo Dimandja du PPRD a été élu président de l’Assemblée provinciale. Joseph Tshoyi Fumbe et Martin Shongo ont respectivement été élus Vice-président et Rapporteur. Ils sont tous membres de la Majorité présidentielle.

Dans la Lomami, c’est aussi un membre de la Majorité présidentielle qui a été élu président de l’Assemblée provinciale : Patrick Baluba Loji, du parti politique AFDC. Le vice-président est Edouard Mulumba du PPRD. Dominique Mbuyi du Mouvement congolais chrétien, un parti de l’opposition, a été élu rapporteur.

L’ancien président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental, Marcel Kalala Mutombo du PPRD, reprend son fauteuil. Alexandre Biaya Mutoka de l’AFDC a été élu vice-président. Faustin Tshibaka et Felicitée Ngalula Tshibeta ont respectivement été élus rapporteur et questeur. Tous les membres de ce bureau sont de la Majorité présidentielle. L’unique candidat de l’opposition Alidor Numbi de l’UNC qui visait le poste de rapporteur de ce bureau a recueilli deux voix sur les 24 votants. Au Sankuru, le PPRD Charles Mpongo Dimandja élu président, Joseph Tshoyi Fumbe, vice-président, rapporteur Martin Shongo, tous membres de la MP.

Par ailleurs, au Bas-Uélé, c’est Eddy Pascal Sinango du PPRD qui est élu président du bureau ; le MLC Gilbert Mokoto, vice-président, Rapporteur et Rapporteur adjoint respectivement du CDC, Alfred Mogwe et Godelive Anina et Questeur l’ACO Annie Drandu.

Toutefois, dans la province de Tanganyika, c’est le député Benoit Mbayo Yahenga est élu, président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Tanganyika. Opposé à son collègue Jean Koya, le nouveau président de l’Assemblée provinciale du Tanganyika a été crédité de quinze voix sur les vingt-quatre votants. Benoit Mbayo sera secondé par Mulumba Masudi, élu vice-président par acclamation, seul candidat à ce poste, après le désistement de son concurrent Damien Tambi. Le poste de rapporteur revient au député Mukalay Banza qui est venu à bout de député Jean Manda Kansabala. Le député Kakudji Banza est élu rapporteur-adjoint face son collègue Saturnin Mbuyu Koni.

Le poste de questeur est gagné par le député Janvier Mpete Mulaya qui l’emporte par seize voix contre huit sur Jacques Kabanda.

Au passage, la plénière consacrée à l’élection des membres du bureau a été présidée par le président du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale de Tanganyika, Jacques Kabanda. Vingt-quatre députés provinciaux ont pris  part au vote de ce bureau définitif. Dans le Tanganyika, le PPRD rafle la quasi-totalité des postes du bureau définitif de l’Assemblée provinciale. Cette tendance est la même dans la plupart de nouvelles provinces qui ont élu, samedi, leurs bureaux définitifs, telles la Tshopo, le Haut Katanga, le Lualaba, le Kwilu, Maï Ndombe et Kwango.

Des sources concordantes renseignent que dans la Tshopo et le Haut-Katanga, par exemple, quelques candidats ont désisté séance tenante, soit pour des raisons personnelles, soit encore sur demande de leur famille politique.

Tout compte fait, l’opposition radicale croit dure comme fer que le pouvoir se donne gratuitement avec les protestations. Le MLC du moins et le RCD qui ont eu leurs candidats être élus, n’attendent pas s’inscrire dans cette voie de la contestation. En tout état de cause, les tickets de la Majorité présidentielle ont raflé la mise.

(Pius Romain Rolland )

 

 

 

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse