Election, démembrement des provinces, dialogue et l’assistance financière à la Police

par -
0 1109
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Evariste Boshab échange avec Graham Zébedée

Le diplomate britannique Graham Zébedée a conféré hier avec Evariste Boshab, Premier-Vice ministre en charge de l’Intérieur sur les questions d’actualité qui alimentent la chronique politique. Dans un tête-à-tête avec Evariste Boshab, le diplomate britannique voulait s’enquérir sur la marche à suivre en ce qui concerne les élections, le dialogue, le démembrement des provinces, puis la relance de la problématique du financement  de la Police nationale congolaise. Pendant plus d’une heure, les deux personnalités ont survolé ces questions d’extrême importance, notamment les élections à venir, le processus de démembrement des nouvelles provinces, la question liée au dialogue, puis la reprise de la coopération britannique, quant à l’assistance financière à la Police nationale congolaise.

Au sortir de l’audience,  l’ambassadeur britannique Graham Zebedée s’est exprimé en ces termes : « On a parlé de plusieurs thèmes, y compris les élections, puis le début du dialogue politique. Comment les élections vont-elles être organisées, puisque nous de la communauté internationale nous attendons une demande pour le financement. Mais cette demande ne peut pas être envisagée avant le début de ce dialogue. Il est vrai que la population attend les élections de 2016 pour lesquelles nous avons discuté longuement », dit-il.

Le diplomate Graham Zebedée a aussi mentionné la question liée au découpage des nouvelles provinces. « Nous avons discuté du processus de découpage, j’ai demandé au Vice-Premier ministre comment est-ce que les autorités provinciales peuvent réussir ? Il m’a dit que le Gouvernement à un plan de renforcement des capacités des nouvelles provinces », a-t-il mentionné.

Par ailleurs, il a fait mention également de l’entretien relatif aux services rattachés au ministère de l’Intérieur, notamment la Police nationale congolaise, l’Agence nationale des renseignements et la Direction Générale de Migration. Selon le diplomate britannique, le VPM lui a rassuré que ces services ne peuvent détenir un prévenu d’un délai dépassant 48 heures sans l’autorisation d’un Magistrat. D’enrichir que le patron de la territoriale lui a confié une mission de dénoncer un cas dépassant ce délai, sans l’aval du Magistrat.

Un autre sujet abordé, c’est la  suspension unilatérale de la Grande Bretagne du financement au processus de la réforme de la Police nationale congolaise. ET ce, pour des raisons propres à la Couronne britannique, en attendant le rapport de l’opération Sokola et likofi, qui à l’en croire, il y a eu trop d’abus de la part de la Police nationale congolaise. « J’ai parlé avec le VPM qui m’a dit que le rapport sera présenté au conseil des ministres du mois de septembre. Si ce rapport est adopté, il sera publié. Pour ce faire, je lui ai félicité tout en attendant la publication de ce document  et voir les jours avenirs », dit-il.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse