Election de Bruno Tshibala à la Présidence de l’Udps: Martin Ngenda convainc la base

par -
0 303
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le choc des ambitions et des divergences d’opinions mal gérées, les luttes de positionnement teintées de tribalisme, les coups fourrés, le rôle ambigu à l’esprit de liquidation de la fille ainée de l’opposition congolaise après la disparition du Patriarche Etienne Tshisekedi, mais aussi la conflictualité permanente et dangereuse au sommet du Parti, ayant favorisé le laxisme, l’irresponsabilité, l’indiscipline sur fond de disfonctionnement sont autant de maux qui ont rongé l’Udps.

Martin Ngenda Kapuku, Président  fédéral de l’UdpsTshikapa, très connu au Kasaï pour son activisme politique aux idéaux de Tshisekedi qui fait ce constat à sa sortie de la prison où il a été jeté et transféré à Kinshasa pour ses prises de position contre le pouvoir en place, dit avoir été très préoccupé par la situation malheureuse de l’Udps caractérisée par les divergences et l’émiettement du Parti au sommet. Il a alors participé à des différentes rencontres de réconciliation et harmonisation de points de vue, jusqu’à participer au Congrès extraordinaire du parti, tenu en Décembre 2017 dans la capitale congolaise.

Au cours d’une matinée politique à laquelle de centaines de personnes, combattantes et combattants, sympathisants et curieux ont participé lundi 05 février 2018 au quartier Samy dans la commune de Kanzala, Ville de Tshikapa au Kasaï, Martin Ngenda a expliqué et convaincu les militants au sujet de l’élection de Bruno Tshibala à la Présidence de l’UDPS.

Selon Ngenda, conformément aux dispositions des anciens statuts du Parti  (articles 19 et 26), un nouveau Président du parti est élu en remplacement de Tshisekedi, il s’agit de Bruno Tshibala Nzenzhe. Que des applaudissements frénétiques. Tshibala est l’homme utile, capable de relever les défis et fédérer les fils et filles de l’Udps autour de lui, grâce aux qualités et compétences dénichées en lui. Epris de changement et de liberté, les militantes et militants de l’Ups Tshikapa ont accepté l’actuel Premier ministre comme le véritable remplaçant de Ya Tshitshi pour avoir joué franc jeu, en travaillant durement pour sauvegarder les idéaux du Parti et l’intérêt supérieur de l’Udps. A en croire Ngenda Kapuku, l’UDPS faisait déjà l’objet de monnayage et marchandage de la part des jeunes gens n’ayant pas d’expériences politiques qui voulaient profiter de la disparition de Tshisekedi pour s’improviser et se comporter en potentat  et aller jusqu’à brader le Parti entre les mains d’un millionnaire qu’ils ont promis de soutenir sa candidature aux présidentielles. C’est donc une insulte pour plus de 35 ans de lutte menée par Dr Etienne Tshisekedi et ses compagnons dont Bruno Tshibala, mais aussi une manière de cracher sur la mémoire de vaillants combattantes et combattants tombés sur le champ des batails. Selon le Président fédéral, par naïveté d’aucun croyait que c’est le fils qui devait succéder à son Père, alors que Tshilombo et Kabund ont joué autant pour indisposer les cadres du Parti et les contraindre à quitter les rangs de l’UDPS pour qu’ils puissent s’en accaparer afin d’assouvir leur business.

A la question des participants à cette matinée politique de savoir si Bruno Tshibala est pro-Kabila, Martin Ngenda explique et convainc la foule. Tshibala Nzenzhe est au Gouvernement sur base des accords de la Saint-Sylvestre, il n’a jamais était pro-Kabila. Par aigreur, Félix Tshilombo voulait s’accrocher à ce poste pour faire cadeau à Moïse Katumbi. Bruno Tshibala, au nom de l’unité au sein du parti et de la cohésion a déjoué la carte, il a donc tous les atouts pour gérer le parti sur les traces du symphex de Limete.

Par cette matinée politique réussie, Ngenda Kapuku a relevé le morale des militants de l’UDPS  Tshikapa découragés par une campagne de diabolisation menée par les pro-Tshilombo et pro-Kabund, qui voulaient embarquer les combattants dans un bateau dont la destination n’était connue que par eux, explique un cadre de la fédération présent à la matinée.

La présence d’une foule nombreuse à cette activité politique est une preuve  de confiance renouvelée en Martin Ngenda Kapuku et à travers lui, à Bruno Tshibala qui incarne l’idéologie de l’homme de « Mougneré », constate un autre militant.

Et puis l’UDPS n’étant pas une mutualité ni moins un patrimoine familial pour être récupérée par le fils à la disparition du Père, ajoute Ngenda. Bruno Tshibala tient à combattre cet esprit pour libérer le Parti de la peur du sommet à la base  et c’est notre lutte à nous tous.

Au sujet des élections, le Président fédéral réélu de l’Udps Tshikapa a appelé les combattants de son parti à se préparer aux élections, étant donné que la Centrale électorale a déjà publié le calendrier et l’Udps ne tient pas à jouer le fiasco de 2006. Les élections restent l’unique voie pour obtenir l’alternance dans notre pays, soutient-il. Les marches sont bonnes, pourvu qu’elles  n’aient pas pour objet de perturber le processus électoral. Nous suspecterons toutes les marches des vendeurs d’illusions  et les combattrons. Nous devons aller aux élections dans un climat de paix et soutenir Bruno Tshibala Nzenzhe, l’image et l’incarnation de Tshisekedi wa Mulumba pour qui une minute de silence a été observée en sa mémoire avant la matinée.

(Laurent Lukengu /Tshikapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse