Election au Conseil de Droits de l’Homme à New York: La Rdc en pole position

par -
0 335
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pendant huit jours, Marie-Ange Mushobekwa mène un lobbying en faveur de la candidature de la République Démocratique du Congo au Conseil des Nations Unies des Droits de l’Homme. La RDC qui a déposé sa candidature, est soutenue par l’Union Africaine (UA).

Quatre places sont réservées aux africains, en l’occurrence l’Angola, le Sénégal, le Nigeria et la quatrième place, le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, par le ministère des Droits humains a présenté sa candidature. Marie-Ange Mushobekwa, ministre des Droits Humains séjourne à New York, au siège des Nations Unies où aura lieu ce lundi 16 octobre 2017, l’élection à la présidence de cette structure des Nations Unies. Mme la ministre mène-t-elle un lobbying auprès de ses pairs africains pour faire passer et soutenir la candidature de la Rdc à ce poste.

Accusée de violation des Droits de l’Homme, la Rdc par sa candidature au Conseil de Droits de l’Homme voudrait laver l’image qui lui colle parfois à tort certains de toutes ces accusations. C’est le sens même de la présence de Marie-Ange Mushobekwa à New York, menée le lobbying en faveur de son pays qui bénéficie de l’appui de l’Union africaine.

Joint par téléphone à partir de New York, la patronne du ministère des Droits Humains « Je suis à New York pendant huit jours pour battre campagne en faveur de la candidature de la République Démocratique du Congo au conseil des Droits de l’Homme. Au regard de tout le travail fait sur terrain, nous avons toutes les chances d’être élue, parce que nous avons commencé à faire le lobbying depuis plusieurs mois auprès des Etats membres des Nations Unies. Notre candidature a évidemment été déposée par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, mais elle a également été endossée par l’Union Africaine. Il y a beaucoup de pays amis qui nous soutiennent, et je peux vous dire que nous avons toutes les chances d’être élue au Conseil des Nations Unies aux Droits de l’Homme », a dit Mme la ministre des Droits Humains congolais.

Pour Marie-Ange Mushobekwa, le Gouvernement de la République fait son possible pour redorer la bonne image du pays ternie beaucoup plus pendant ces douze derniers mois, par les terroristes de la milice « Kamwena Nsapu », puis une mauvaise campagne menée par les détracteurs de la République Démocratique du Congo, pour des intérêts politiques et politiciens. « Tous les pays ne sont pas naïfs. Les gens ont des yeux pour voir, ils ont des oreilles pour entendre, et plusieurs pays nous soutiennent, telle la campagne menée par un groupe des ONG », a-t-elle indiqué à partir de New York.

Malgré les mauvaises campagnes menées par les détracteurs de la RDC, ce qui constitue aussi un droit, du fait d’émettre une opinion, un point de vue. Toutefois, la ministre souligne que les pays amis ont écouté les versions de fait du Gouvernement de la Rdc, plutôt de prêter attention, ces pays soutiennent la candidature de la RDC.

Il faut dire que si la RDC est élue au Conseil des Nations Unies des Droits, les défis à relever sont énormes. C’est la raison de sa candidature justement pour se conformer aux principes universels de respect des Droits de l’Homme. D’ailleurs, si le Conseil des Droits de l’Homme a été mis en place, c’est pour promouvoir et protéger les Droits de l’Hommes, c’est-à-dire un défi à relever pour tous les pays, tous les Etats du monde, et même les pays dits civilisés ont des problèmes dans ce domaine. « Au sein du Conseil, nous allons nous battre pour apporter notre petite pierre pour que les choses s’améliorent sur l’ensemble de la planète », a-t-elle souligné.

Pour plus de précision, la Rdc parfois victime des actes posés par certains pays voisins sur son territoire, est indexée comme Etat ne respectant pas les Droits de l’Homme. Cette image qui lui colle à la peau est la conséquence logique de la mise sur pied du Conseil National des Droits de l’Hommes(CNDH) justement pour déplorer, dénoncer ce cas de violation des Droits de l’Homme en République Démocratique du Congo.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse