Education Nationale: Maker Mwangu lance le produit « Airtel Education »

par -
0 783
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnelle, Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, Maker Mwangu Famba a procédé au lancement officiel   du produit « Airtel Education » hier mercredi 13 mai 2015 à l’Hôtel Memling.

En effet, selon le Ministre de l’EPSPINC, ce produit consiste à aider les élèves finalistes du secondaire à se préparer aux épreuves de l’Examen d’Etat avec des méthodes modernes et accessible à un plus grand nombre et ce, en vue de rendre la base de données des questions se trouvant sur le portail www.eduquepsp.cd disponible via SMS avec une mécanique fluide et interactive. Pour Maker Mwangu, ce programme enrichit une fois de plus la concrétisation du partenariat qui existe entre le Ministère et Airtel –Congo dans la mise en œuvre de la réforme du système éducatif en cours de réalisation. L’accès à l’information est très limité et par conséquent, nombreux sont les élèves et les enseignants qui ne bénéficient pas de cet outil pédagogique très moderne qu’est le portail du Ministère. Avec Airtel-Congo, les élèves vont ainsi bénéficier des apports du portail en relation avec leurs téléphones mobiles. L’accès est ainsi facilité car les mêmes matières et examens qui sont dans le portail sont repris sous forme de SMS étant donné que le téléphone portable est plus disponible et facile à manipuler. Le ministre Maker Mwangu a rendu hommage au chef de l’Etat qui veut faire de la RDC un pool d’intelligence et du savoir-faire et un vivier de la Nouvelle Citoyenneté. Il a invité les élèves de la RDC à faire bon usage du portail et d’en tirer les bénéfices.

De nouvelles technologies à des fins pédagogiques

Prenant la parole, le DG d’Airtel-Congo, M. Alain Kahasha, a déclaré qu’on observe à travers le monde un foisonnement d’initiatives qui recourent aux nouvelles technologies de l’info et de la communication(NTIC) à des fins pédagogiques. Ces technologies deviennent de plus en plus indispensables dans le quotidien scolaire. Et comme le disent certains experts, le manque de la communication et de l’accès à l’information connaît une révolution majeure. Des élèves sont appelés à évoluer dans une société où le savoir devient un élément plus qu’essentiel dans l’adaptation au changement.

Les NTIC favorisent donc l’adoption d’une approche pédagogique novatrice qui veut placer l’élève au centre de l’apprentissage. Elles permettent également aux enseignants de disposer d’un outil pédagogique qui peut rendre les élèves plus actifs. Voila pourquoi Airtel Congo a salué l’initiative combien louable du ministre de l’EPS-INC pour le développement du portail www.eduquepsp.cd. Un outil indispensable pour la diffusion des informations et des activités du ministère par l’entremise des NTIC. Cet outil constitue aujourd’hui une véritable fenêtre de notre éducation vers le monde. C’est ainsi qu’Airtel en tant que marque citoyenne se joint aux efforts du gouvernement pour accompagner l’éducation nationale par le lancement de son nouveau produit « Airtel éducation ».

Pour cette première phase, nous mettons à la disposition des élèves se préparant aux épreuves des examens d’Etat de toutes les sections à s’exercer à partir de leur Sim Airtel, à répondre aux questions des épreuves passées de ses examens. Ceci contribuera à améliorer les résultats attendus de drame tant convoité de D6. Il a remercié le ministre de l’EPSPIN pour l’appui à ce programme ainsi que l’inspecteur général de l’EPSPIN.

Utilisation pratique

Tous les téléphones GSM peuvent y avoir accès. Et pour accéder aux bases de données, 4 numéros sont disponibles et regroupés en 4 branches principales à savoir : 5511 pour la culture générale, 5522 pour les cours de langues, 5533 pour les cours des sciences et 5544 pour les cours d’option. Les mots utilisés par tous est « educ » et chaque option est identifié par un code du ministère. Par exemple, pour recevoir les questions de culture générale en rapport avec l’option Latin Philo, il suffit d’envoyer « educ 101 » au 5511 et vous avez des questions. Pour quitter une branche, il faut envoyer le mot stop et vous recevez des notifications. Le coût du SMS est de 5 cents. Cette pratique ne vient pas encourager la tricherie car les questions n’ont rien à avoir avec l’épreuve prochaine. Ce ne sont pas seulement des élèves qui s’exercent mais cela est ouvert à toute personne qui veut s’informer et se former.

Le but de ce projet n’est pas d’amuser les enfants ou de leur offrir un nouveau jeu. L’objectif principal de ce projet, c’est l’éducation nationale pour l’orientation et l’encadrement des élèves.

(Rébecca Tuzizila Muzama)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse