Ecoles la Petite flamme : 20 années de riches réalisations en Rdc

par -
0 359
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A l’occasion du 20ème anniversaire des Ecoles du projet social Petite flamme, des activités ont été organisées à Kinshasa, capitale de la Rd Congo, ce vendredi 25 février 2017, en présence de plusieurs invités venus de par le monde.

Un parcours élogieux

De prime abord, il sied de noter que l’appellation ‘’Petite flamme’’ tire son  origine de Chiara Lubich, Fondatrice du Mouvement des Focolari. Depuis 1996, ce mouvement en Rd Congo accompagne environ 2000 enfants démunis chaque année, au travers ses 12 écoles en Maternelle, Primaire, Secondaire et en Formation professionnelle.

Ce projet est soutenu par une action de parrainage d’enfants appelé ‘’Solidarité à distance’’, à travers des dons bénévoles. Certains bénévoles étaient sur les lieux dont deux venus de l’Italie. Sur les lieux, la nonciature, plusieurs  ambassades, l’Unesco et le Rotary club  étaient représentés.

Dans le même ordre d’idées, un encadrement spécial est accordé aux aveugles, aux sourds-muets et aux malvoyants. A tous, un repas est assuré chaque jour, ainsi que des soins de santé, le suivi médical, l’accompagnement spirituel,… sur base du passage du dernier jugement : ‘’ j’avais faim, tu m’as donné à manger ; j’avais soif, tu m’as donné à boire ; ou encore ‘’…j’étais ignorant, tu m’as instruit…’’, dans l’esprit des Saintes écritures.

Ces phrases ont marqué le début de l’œuvre  au point que même les enfants cherchent à donner l’amour reçu aux autres passants, aux encadreurs, aux parents,… tout le monde dans la chaine cherche à aimer car l’institution était née pour aimer et continue cette mission. A cet effet, le dé de l’amour reste l’outil pas excellence aidant à garder l’esprit Petite flamme : ‘’aimer tout le monde en se sacrifiant’’. 

Actuellement, les Ecoles Petite Flamme sont situées à Kinshasa (Ndolo, à Masina, à Kingabwa, à Kimbanseke), Kikwit et Idiofa dans l’ex Bandundu ainsi qu’à Kisantu dans le Kongo central.

20 ans, ça se fête

Plusieurs surprises étaient au menu de ce rendez-vous ponctué de réjouissances populaires. Les enfants de Ndolo, Masina, Mikondo et Mokali ont procédé respectivement à l’animation ; Christine, Nicole et Dallo se sont succédés pour appuyer la journée par leurs expériences ; sans oublier plusieurs anciens de Petite Flamme, Ecole primaire, Boursiers de Roland-Berger, anciens diplômés d’école pour non-voyants, les anciens du foyer social,… Dans cette même rubrique, un défilé de mode avec les filles du foyer social. Toutes les personnes tant physiques que morales contribuant à la survie de Petite Flamme, malgré la crise actuelle, ont été citées, remerciées et ovationnées. Cerise au gâteau, les non-voyants ont égaillé la participation par une animation libre.

A ce jour, Petite flamme est une grande famille internationale, autour de laquelle un réseau d’écoles est né, mettant un accent particulier sur la culture de la paix. C’est d’ailleurs dans ce cadre que le 4 février dernier, était organisée la 2ème édition du genre, avec environ 2000 élèves issus des écoles Catholiques, orthodoxes, protestantes et musulmanes. L’occasion faisant le larron, une fiche de souscription a été lancée pour 30$ par enfant par mois.

Pour rappel, à l’an 20 de son existence, Petite flamme organise les Ecoles maternelles et Primaires, des centres de rattrapage scolaire, des centres pour enfants vivant avec handicap visuel et auditif, des sites parascolaires et le foyer social. D’où l’appel renouvelé aux bénévoles.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse