Ebola : Une urgence de santé publique, selon le ministre de la santé

par -
0 823

Kinshasa dit prendre  très au sérieux la résurgence de la fièvre hémorragique à virus Ebola. L’ épidémie vient d’ être déclarée dans la cité de Likati, province du Bas-Uèle, à la frontière avec la République Centrafricaine.  D’ après une correspondance du ministre de la santé publique adressée  à l’ OMS, la maladie  a déjà fait trois morts sur les neufs cas suspects enregistrés.

« Notre pays doit faire face à l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale », a indiqué le ministre de la santé.

Dr Oly Ilunga qui a sollicité l’ appui de l’ OMS dans les stratégies de riposte précise également que son ministère a pris toutes « les dispositions utiles », pour riposter promptement et efficacement à la maladie. L’ organisation mondiale de la santé a promis  de travailler « en étroite collaboration avec toutes les autorités tant nationales que provinciales, ainsi qu’avec l’appui du Bureau régional (AFRO), du Siège (Genève) et de tous les autres partenaires pour faciliter le déploiement des matériels de protection et du personnel sur le terrain afin de renforcer la surveillance épidémiologique et contrôler très rapidement l’épidémie ».

Pour rappel, la dernière épidémie d’Ebola en RDC remonte à 2014. Rapidement circonscrite, la maladie  avait fait officiellement 49 morts.

Jean Pierre Kayembe

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse