Du 15 au 17 novembre 2018: Lancement du tournoi des champions

par -
0 200
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le vendredi 05 octobre 2018, dans un hôtel de la place, la Fondation Christian Matata était devant la presse. Et ce, pour annoncer l’organisation d’un combat des champions des différentes disciplines des arts martiaux olympiques qui s’affronteront pour sortir un champion des champions. Les disciplines retenues sont : Karaté, Judo, Boxe anglaise, Lutte gréco-romaine Taekwondo et Ju-Jistu. Christian Matata l’a annoncé devant les présidents de plusieurs fédérations, Fanfan Mongbondo, responsable évènementiel  dont l’agence Backstage accompagne depuis un certain temps la fondation, de la presse et d’autres invités de marque. « Ce combat des champions pourra concerner beaucoup de communes, même si le souhait est de l’étendre sur tout le territoire congolais, grâce au soutien des fédérations », dit-il, avant d’ajouter que dans l’imaginaire collectif, un sportif de combat est apparenté abusivement à un kuluna. Raison pour laquelle la fondation Christian Matata intervient pour mettre tous les sportifs ensemble, afin de valoriser le sport de combat. Mieux, leur donner des nouvelles vertus.

A l’issue de ces combats, le champion aura non seulement la ceinture, mais il va aussi avoir droit à une médaille, une voiture et 2.500 dollars Us. Le vice-champion aura une moto, 2000 dollars us et une médaille. Tandis que le troisième aura une médaille et 1.500 dollars Us. Il est vrai que seul, le tournoi ne saura rien faire. Voilà pourquoi au niveau de la Fondation, il y a des actions particulières qui seront menées par rapport à chaque discipline. « Nous avons voulu rassembler, parce que nous constatons une certaine rivalité entre les disciplines », dit-il, avant de trancher que le combat des champions ne va pas résoudre tous les problèmes, mais nous voulons créer une solidarité entre les disciplines. Par rapport à la sélection des athlètes, un travail sera fait avec différentes fédérations, dans l’objectif, d’ici deux ans, d’avoir un grand combat.

Soulignons que la Fondation Christian Matata est née de la volonté de ce dernier de valoriser à Kinshasa, le mécénat qui, à ce jour, reste très faiblement développé. Son but, sur le modèle américain et français, est de devenir un médiateur entre la sphère publique et le secteur privé, afin de catalyser les générosités du public. Concernant Christian Matata, disons qu’il est banquier, président de la fédération de Volley Ball et vice-président du Comité olympique. Il est passionné de sport. Avant de s’engager dans le développement du mécénat, il s’est appliqué à faire connaitre et à aimer le Volley Ball à travers tout le pays.

JMNK

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse