Du 14 au 15 juillet 2015

par -
0 533
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les experts planchent sur comment renforcer la présence des Congolais dans les organismes internationaux

La première édition du forum national sur la promotion d’emplois internationaux se tient depuis mardi à l’hôtel Sultani à Kinshasa. Il est organisé par le programme national de coopération internationale pour la promotion de l’emploi (CIPE), un organe technique du ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale. Ces assises visent à promouvoir l’emploi pour les Congolais au niveau international.

C’est le Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale qui a ouvert ces assises qui se tiennent sous son haut patronage. Pendant deux jours, les participants  vont étudier les voies et moyens afin de renforcer la présence des Congolais dans les organismes sous-régionaux, régionaux et internationaux.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le premier à prendre la parole, le Révérend Hubert Disasi, Coordonateur du CIPE, a dans son mot relevé que  ce premier forum est une occasion en or pour mener une réflexion sur les emplois internationaux au profit des Congolais.

« Je suis d’avis que les recommandations qui résulteront de ses assises permettront au Gouvernement de la République de mettre en place une politique spécifique et un cadre national devant accorder toutes les facilitations requises afin de permettre aux citoyens congolais de franchir le seuil de 50% de représentation au sein des organismes internationaux » ; a-t-il souligné.

A raison d’ailleurs, car, selon le Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, la Rdc est parmi les pays les moins représentés dans les organismes internationaux, avec 3% seulement de taux de présence. Un chiffre qui doit impérativement être amélioré. Poursuivant son mot d’ouverture, Willy Makiashi a rappelé l’importance que revêt l’emploi pour le président de la République et le Gouvernement central. « Le Gouvernement ne  dormira jamais, tant que les postes lui revenant de droit dans les structures internationales ne seront pas confiés aux Congolais », a-t-il martelé à la fin.

Disons que plusieurs thèmes seront abordés au cours de ces assises par d’éminents experts, tel l’intérêt pour un Etat de placer ses ressortissants au sein d’un organisme international : avantages et contraintes.

(Lydie Matadi)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse